Icon Sport

Top 14 - Section Paloise : encore un nouvel entraîneur des avants néo-zélandais

Section Paloise : encore un nouvel entraîneur des avants néo-zélandais
Par Pierre-Laurent Gou via Midi Olympique

Le 12/11/2018 à 10:42Mis à jour Le 12/11/2018 à 10:56

TOP 14 - Paul Tito, ancien joueur des Cardiff Blues, collaborera avec Simon Mannix à Pau dans les prochaines semaines.

Le staff de la Section paloise aura une connotation encore plus néo-zélandaise dans les prochaines semaines. Le manager Simon Mannix a, selon nos informations, tranché sur le dossier du successeur de l’Argentin Andres Bordoy, qui va s’occuper de la franchise des Jaguares à compter du prochain Super Rugby : le Néo-Zélandais a choisi de collaborer avec son compatriote Paul Tito.

Champions Cup - Paul Tito (Cardiff Blues) face au Stade Toulousain en 2009

Champions Cup - Paul Tito (Cardiff Blues) face au Stade Toulousain en 2009Icon Sport

Ancien deuxième ligne des Wellington Hurricanes (il avait alors pour coéquipier un certain Conrad Smith) et de Cardiff, il officiait jusqu’à présent à Taranaki, comme lors de la dernière Mitre 10 Cup (le NPC, championnat des clubs néo-zélandais). Tito devrait débarquer sur Pau dans les prochains jours afin d’opérer une transition en vue du départ d’Andres Bordoy. Il devrait faire équipe avec son homologue Carl Hayman qui va prolonger son bail dans le Béarn. Cette semaine, l’ancien pilier a reçu de la part du président Bernard Pontneau une proposition pour un nouveau contrat d’au moins une saison. L’officialisation de sa signature devrait intervenir dans les tous prochains jours.

Ben Smith, pour six mois et plus ?

Le dossier du staff est ficelé. Dans le même temps, les Palois sont sur le point de finaliser plusieurs dossiers au niveau de l’effectif. Comme révélé dans ces colonnes le 14 septembre, le troisième ligne Ardie Savea et l’ailier ou arrière, Ben Smith, porteront les couleurs verte et blanche l’année prochaine. Ardie Savea va s’engager pour trois saisons, tandis que Ben Smith, dans un premier temps, n’effectuera qu’une pige de six mois. La Fédération néo-zélandaise compterait encore sur lui pour l’après Mondial 2019 afin d’encadrer les jeunes. Mais à Pau, on envisage aussi de le conserver plus d’une moitié d’année.

Four Nations - Ben Smith (Nouvelle-Zélande) face à l'Australie

Four Nations - Ben Smith (Nouvelle-Zélande) face à l'AustralieIcon Sport

Du côté des joueurs français, Pau devrait se mettre d’accord cette semaine avec l’actuel Agenais et deuxième ligne Denis Marchois, sur les tablettes de plusieurs autres clubs de Top 14. Le joueur aurait fait son choix, ne reste plus qu’à parapher le contrat. Enfin, en raison de la longueur de la blessure du talonneur Quentin Lespiaucq-Brettes, les Palois envisagent de recruter un joker médical, mais, pour le moment, malgré la consultation de plusieurs CV, ils n’ont pas encore trouvé leur bonheur.

Contenus sponsorisés
0
0