Icon Sport

Top 14 - Raconte moi ton essai de funambule contre Perpignan... Gaël Fickou (Stade français)

Raconte moi ton essai de funambule... Fickou
Par Rugbyrama

Le 11/01/2019 à 15:40

TOP 14 - Si l'arrivée d'Heyneke Meyer a donné un nouveau départ au Stade Français, celle de Gaël Fickou a amené une réelle plus value à l'effectif parisien. Aux côtés de Jonathan Danty, le trois-quart centre international a, semble-t-il, repris confiance et survole le championnat cette saison.

Samedi dernier, c'est l'USAP qui s'est présentée à Jean-Bouin. Et dans un match assez haché, alors que le Stade Français menait difficilement 13-3, l'éclair est venu de Gaël Fickou, encore une fois. "Nous sommes tombés sur une grosse défense de l'USAP et je voyais qu'on n'avançait pas. Nicolas Sanchez annonce donc une croisée pour que je puisse renverser le jeu".

Grâce à sa vision du jeu, l'ancien Toulousain parvient à trouver l'intervalle entre Yassin Boutemmani et Berend Botha, deux avants et accèlére. "J'arrive à naviguer et à prendre de vitesse le défenseur (Faingaanuku NDLR) avant de me retrouver face à Selponi. Je vois que Jonathan Danty et Clément Daguin arrive à hauteur et cela crée de l'incertitude. C'est cette incertitude qui me permet d'accélérer encore et d'aller marquer" avoue le centre parisien. Un 7e essai inscrit avec une facilité assez déconcertante. Il faut dire que Gaël Fickou a franchi un cap depuis qu'il est arrivé à Paris : "on travaille très bien, le staff nous permet de nous épanouir pleinement. Les coéquipiers me facilitent le travail et je me sens très bien ici à Paris. Cela n'enlève rien cependant à ce que j'ai vécu à Toulouse."

Objectif Coupe du Monde

En signant au Stade Français à un an du Mondial, Fickou a tenté un pari risqué. Pourtant, il s'est très facilement intégré et s'est même imposé comme un titulaire indisctuable dans l'effectif. À tel point que le centre est devenu un des "facteurs X" du système mis en place par Meyer et son staff. Grâce à cette première parti de saison réussie, Gaël Fickou peut prétendre à une place de titulaire en équipe de France. Au centre ? À l'aile ? C'est le sélectionneur qui choisira. Une association avec Wesley Fofana semble quand même se profiler.

En attendant, Fickou veut viser haut : "Je veux faire un gros VI Nations et aller le plus loin possible avec les Bleus. Cette compétition va être presque décisive à quelques mois du Mondial. Avec mon club aussi j'espère rentrer dans le Top 6 et disputer les phases finales. Ensuite, je veux jouer la Coupe du Monde. Mais y participer c'est, aller loin et renverser des montagnes, c'est plus compliqué." Et à ce rythme-là, Fickou n'a pas fini d'en renverser, des montagnes.

Par Mathieu Vich

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0