Icon Sport

Racing 92 - La Rochelle, premier barrage ce vendredi

Racing 92 - La Rochelle, premier barrage ce vendredi
Par Rugbyrama

Le 25/05/2019 à 18:07Mis à jour Le 25/05/2019 à 18:49

TOP 14 - Tous deux largement victorieux lors de la dernière journée de Top 14 (Agen - Racing 35-3 et La Rochelle - Bordeaux 81-12) et en raison de la défaite de Castres à domicile, Racingmen et Rochelais sont assurés de se rencontrer en barrages ce vendredi.

La rencontre se jouera à Colombes dans l'ancien stade Yves du Manoir, car l'Arena leur nouvelle antre est occupée par une série de concert de Mylène Farmer.

Le Racing recevra La Rochelle pour les barrages sur une victoire bonifiée

Avec une victoire bonifiée (3-35) au Stade d’Armandie, le Racing 92 prend la quatrième place du classement et recevra à l’occasion des barrages de Top 14. Ils recevront la semaine prochaine La Rochelle.

La large victoire à Agen permet aux Racingmen de se maintenir à la quatrième place au classement du top 14 avec 74 points pour cette dernière journée. Cette quatrième place est synonyme de barrages à domicile pour le Racing 92, ce qui signifie un gros avantage. Ils affronteront le Stade Rochelais la semaine prochaine, et retourneront exceptionnellement à Colombes à l’occasion des quart de finale. Une satisfaction pour les joueurs Ciel et Blanc, au terme d’une saison en dent de scie. Une équipe qui sera passée par tout les états cette année avec l’élimination en Champions cup en quart de finale face à Toulouse, le nul à Pau et les défaites à Montpellier et au Stade Français.

Face à des Agenais à domicile qui n’avaient aucune pression (maintenus en Top 14 depuis quelques semaines), le Racing était donc au rendez-vous pour cette dernière journée de championnat, avec cinq essais marqués lors de cette rencontre. Un début de match à l’avantage du Racing 92 avec un premier essai marqué dès la première minute par Klemenczack. La rencontre reste ouverte des deux côtés. Mais un deuxième magnifique essai inscrit à la 11ème qui part d’une touche, sur une finition de Dulin donne une bonne avancée au score pour les visiteurs. En fin de mi-temps, le SUA domine la partie sans vraiment inquiéter ses adversaire légèrement bousculés.

Au retour de la pause une belle occasion d’essai signifie que Racing se reprend. Suivi d’un troisième essai à la 47e minute qui offre le bonus offensif, synonyme de qualification pour les barrages à domicile. C’est une rencontre qui n’est pas totalement maitrisée, mais le Racing fait le dos rond en seconde période jusqu’à faire plier les Agenais. La fin est largement à leur l’avantage afin d’obtenir le point de bonus offensif qui permet donc d’accueillir à l’occasion des barrages. Un objectif donc rempli pour les Ciel et Blanc en cette fin de saison.

La Rochelle se bonifie et obtient sa qualification !

Au terme d’un véritable feu d’artifice, les Rochelais ont disposé d’une pâle équipe bordelaise (81-12). Avec ce large succès, les Maritimes sont officiellement qualifiés pour les barrages du Top 14.

Le Stade Rochelais aura attendu l’ultime journée pour composter son billet pour les phases finales. Le dénouement d’une saison ou les Maritimes auront alterné le bon et le moins bon, mais l’essentiel est là, l’objectif est rempli à savoir une qualification pour les phases finales du Top 14. Grâce à cette victoire bonifiée face à l’UBB, la défaite du CO face à Toulon et surtout, l’exploit des Montpelliérains sur la pelouse de l’ASM, les Charentais poursuivent l’aventurent et terminent cet exercice 2018-2019 à la 5e place avec 71 points. Avec ce résultat, les hommes du président Vincent Merling se déplaceront à Colombe pour défier le Racing 92 lors de leur barrage.

Le feu d’artifice Charentais

Dans un stade Marcel Deflandre en fusion, le match démarrait de la meilleure des manières pour les locaux avec un essai signé Kini Murimurivalu parfaitement servi par le Gersois Pierre Bourgarit en bout de ligne (7e). Par la suite, les Rochelais ne lâchaient pas leur emprise sur leur adversaire et inscrivaient leur deuxième essai dès la 15e minute de jeu, après une sublime passe au pied d’Ihaia West, Vincent Rattez était à la réception avant d’offrir un doublé à son arrière fidjien Kini Murimurivalu. L’essai du bonus intervenait dès la 17e minute grâce à Pierre Bourgarit malgré le retour de l’arrière bordelais Romain Buros. A cet instant du match, et après vingt minutes de domination, le Stade Rochelais avait un pied et demi en barrages. Quelques minutes plus tard, les Rochelais baissaient pavillon et Cameron Woki venait planter le premier essai des siens (24e). La Rochelle reprenait son précieux bonus offensif cinq minutes plus tard (29e), par l’intermédiaire de Vincent Rattez. Cette mi-temps fût décidément complètement folle, le pilier bordelais Peni Ravai venait déposséder les jaune et noir de leur bonus offensif en inscrivant le deuxième essai des Girondins (37e). Romain Sazy et ses soldats menaient (22-12) à la mi-temps.

Dès le retour des vestiaires, les Rochelais remettaient la main sur le ballon et reprenaient le bonus grâce à un essai de Jérémy Sinzelle servi en croisée par Arthur Retière (48e). Ils inscrivaient même un sixième essai par Liebenberg (52e), devant un Semi Radradra totalement aux abois. Puafisi (58e), Sinzelle (63e), Rattez (67e), Alldritt (71e), Rattez (75e) venaient donner encore plus d’ampleur au score dans un match à sens unique ou les Rochelais ont atomisé une équipe bordelaise déjà en vacances.

Le tableau complet :

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0