Icon Sport

Quelle probabilité pour que le premier du championnat soulève le bouclier de Brennus ?

Quelle probabilité pour que le premier du championnat soulève le bouclier de Brennus ?
Par Rugbyrama

Le 03/04/2019 à 13:59Mis à jour Le 07/04/2019 à 15:05

TOP 14 - La saison de Top 14 est longue et pleine de surprises. Les chanceux à atteindre le top 6, synonyme de qualification pour les phases finales, auront la chance de rêver du titre. Mais est-ce que dans l’histoire de ce Top 14 le leader a souvent été champion ?

Pour la première saison de Top 14 en 2006, Biarritz a réussi à soulever le bouclier de Brennus après avoir fini le championnat en tête. Une performance que le Stade français a réussi à accomplir l’année d’après en 2007 pour la première saison de Top 14. Les Soldats roses gagnaient en finale contre les Clermontois 23-18. Un accomplissement qui est devenu un petit exploit au fil des années tant le championnat est devenu compétitif.

Le Stade français remporta le titre en 2007 en battant Clermont 23-18

Le Stade français remporta le titre en 2007 en battant Clermont 23-18Icon Sport

Quatre ans que le leader n’a pas été sacré

Montpellier en 2018, La Rochelle en 2017, Clermont en 2016, Toulon en 2015. Ils auront fini premiers de cet interminable championnat la tête pleine de confiance. Pourtant cette étape n’est pas un aboutissement. Ces quatre clubs n’auront pas eu les armes pour atteindre le graal au Stade France. Le dernier à avoir soulevé ce bouclier après une saison pleine ce sont les Toulonnais en 2014. Ils auront fait une saison parfaite avec en plus une coupe d’Europe remportée aux dépens des Saracens. Un exploit que les Toulousains rêveraient d’accomplir.

Depuis 2006, six équipes l’ont fait

Joueurs castrais avec bouclier de Brennus - toulon castres - 1 juin 2013

Joueurs castrais avec bouclier de Brennus - toulon castres - 1 juin 2013Icon Sport

Attention aux outsiders

La compétitivité du Top 14 ne permet pas de définir le futur grand champion avant les phases finales. Durant le championnat on se retrouve face à des situations inattendues. Perpignan qui s’en va gagner à Montpellier, Agen qui l’emporte à Castres ou ces mêmes Castrais qui créent l’exploit en début de saison à Toulouse. Pour les phases finales c’est la même limonade.

En 2013, le CO s’était qualifié pour les phases finales en terminant à la 4e place, 17 points derrière les intouchables leaders Clermontois. Pourtant les Jaunards se font piéger et de belle manière 9-25. Les Castrais remporteront le championnat face à Toulon (9-25) qui avait pourtant terminé la saison à la seconde place.

En 2015, le Stade Français célèbre son dernier titre de champion de France. Une finale gagnée contre les Clermontois 6 à 12 après avoir éliminé le premier du championnat, le RCT (16-33).

Même histoire en 2016 avec le Racing 92 qui termine à la 4e place et qui gagne 21-29 face, une nouvelle fois, à Toulon. Les Clermontois, qui seront premiers cette saison, vont perdre contre les hommes de Jacky Lorenzetti en demi-finale (33-34). Dernier exemple avec le Castres Olympique l’année dernière qui finit champion devant Montpellier (29-13), après avoir terminé 5e.

Nul doute que, malgré l'écart qui demeure entre Toulouse, Clermont et les autres, tout reste à jouer dans ce championnat. À six journées de la fin le top 6 est loin d’être définitif. Passionnant.

Par Dylan Munoz.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés