Icon Sport

Top 14 - Première victoire de la saison pour l’Usap avec un énorme Enzo Selponi

Première victoire de la saison pour l’Usap avec un énorme Selponi

Le 16/02/2019 à 18:47Mis à jour Le 16/02/2019 à 20:33

TOP 14 - Il aura fallu attendre le 16 février 2019 pour voir les Sang et Or lever les bras ! Les Catalans ont gagné 28-10 à Montpellier pour le compte de la 16e journée de Top 14 ce samedi. Avec un MHR qui a tout manqué et dans le sillage d’un Selponi XXL, les promus de Pro D2 ne sont plus fanny en élite.

Toute proportion gardée, il y avait un parfum de finale de Pro D2 ce samedi au GGL Stadium de Montpellier avec des sourires et plein de drapeaux catalans en tribunes. Cette finale 2018 à l'échelon inférieur était d’ailleurs le dernier succès en compétition des joueurs de Lanta, Arlettaz et Freshwater ! Quasi condamnés à la relégation avec 15 défaites en autant de matches de Top 14 cette saison, les hommes d’un président Rivière ému en bord de terrain à la fin de la rencontre ont décidé de se lâcher.

Malgré une équipe qui pouvait paraître remaniée à l'origine, les Usapistes ont retrouvé l’efficacité qui les fuyait depuis le passage en Pro D2. Dès la 7e minute, un contre et dégagement de Selponi voyait Pujol mettre les gaz et aller marquer seul le premier essai après rebond favorable.

Top 14 - Enzo Selponi (Perpignan)

Top 14 - Enzo Selponi (Perpignan)Icon Sport

Cela avait le mérite de rassurer les promus, de faire douter les Cistes et de commencer à mettre en évidence l’ouvreur visiteur. Car Enzo Selponi, ancien de la maison montpelliéraine s’est rappelé au bon souvenir de son ancien club. En plus d’un 100% au pied, son alternance a été juste et ses initiatives prises aux bons moments. Ses 23 points au pied ont achevé un bilan extrêmement positif quand des "Seeelpo, Seeelpo" sont sortis des entrailles de cette enceinte qui l’aura couronné meilleur joueur de ce match.

Mais l’Usap a aussi et surtout compté sur sa défense acharnée et plutôt disciplinée pour tenir. Alors que le jeu aérien aura totalement été dominé par Perpignan, tout comme la mêlée en fin de partie, seul un essai de pénalité du MHR (24e) a été concédé après une longue séquence de domination.

Montpellier a quasiment tout manqué

Les Héraultais justement sont complètement passés à côté. Sans dévaloriser la prestation adverse, les joueurs de Cotter ont offert le bâton pour se faire battre... sans bonus. En-avants et jeux au pied de Steyn trop précoces en ont été les parfaits exemples.

Décidément, le MHR vit une saison noire. Une saison qui ne devrait pas se conjuguer avec le mot qualification. Dans le camp d’en face, on en est juste à savourer. Savourer ce premier succès dans l’élite et ainsi un peu effacer les railleries qui ont tant touché le peuple catalan.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0