Icon Sport

Top 14 - Pour les Toulonnais "c'est une finale"

Pour les Toulonnais "c'est une finale"

Le 25/01/2019 à 14:06

TOP 14 - Le RCT retrouve Mayol et le Top 14 avec la réception du Stade-Français, dimanche. Un match qualifier de "finale" par les toulonnais qui n'ont pas encore fait une croix sur un éventuel barrage.

"Nous n'avons plus le droit de perdre, nous le savons ce match est une finale", assure Juandre Kruger. A l'image du Sud-Africain, tout espoir n'est pas perdu sur les bords de la Rade. Malgré sa onzième position au classement et ses seize points de retard sur les places qualificatives, le RCT conserve quelques ambitions. "Il faut gagner à tout prix face au Stade-Français, c'est très important pour essayer de regarder vers le haut", abondait Juan-Martin Fernandez Lobbe, adjoint de Collazo. L'argentin aime les mathématiques et ne peut occulter que Toulon ne compte que 7 points d'avance sur le treizième agenais.

Champions Cup - Juan Martin Fernández Lobbe (Toulon) contre Montpellier

Champions Cup - Juan Martin Fernández Lobbe (Toulon) contre MontpellierIcon Sport

Alors, avant de rêver d'un barrage, le maintien passe avant tout. Et dans leur quête, les Varois vont pouvoir capitaliser sur leur succès à Newcastle. Un match pour du beurre, mais une victoire qui fait un bien fou aux têtes, dans une saison ou Collazo et ses hommes étaient toujours rentrés bredouilles de leurs déplacements. "Il y avait de la joie à l'entraînement cette semaine, ça fait plaisir et ça remonte le moral. Ça permet de préparer la réception de Paris avec un peu plus de confiance", confiait le jeune Simon Moretti. De là à parler de déclic, c'est un pas que Lobbe se refuse à franchir. Certainement échaudé par les embellies provisoires suite auxquelles les toulonnais sont retombés dans leurs travers, comme à Montpellier en coupe d'Europe par exemple.

Oublier le match aller

En terme de rechute et de non match, la rencontre aller face au Stade-Français illustre parfaitement la saison toulonnaise. Quatre-vingts minutes qui avaient provoqué le courroux de Patrice Collazo à l'époque. "Il n'y a rien à dire de ce match. Nous n'avons même pas lutté. Il ne suffit pas de mettre le maillot de Toulon pour être un joueur de Toulon", maugréait-il après la défaite (37-10) où ses hommes avaient loupé presque tout se montrant apathiques et sans réaction. "Il se passe beaucoup de choses dans une saison, nous ne sommes pas revenus sur ce match. Mais je pense que nous avons progressé depuis cette rencontre. Nous allons essayer de le démontrer dimanche", espère Lobbe.

Top 14 - Louis Carbonel (Toulon) contre Perpignan

Top 14 - Louis Carbonel (Toulon) contre PerpignanIcon Sport

Pour cela, il faudra faire sans les trois internationaux retenus avec l'équipe de France. Mais avec les jeunes U20. Cinq toulonnais sont retenus avec les bleuets mais ont reçu l'autorisation de rester avec leur club pour cette rencontre, dans la mesure où ils sont dans le groupe. Ce qui sera le cas pour Jean-Baptiste Gros, Louis Carbonel et Mathieu Smaïli. L'occasion pour ces jeunes également de continuer à bousculer les cartes et porter ce RCT vers des lendemains meilleurs.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0