Icon Sport

Pagès : "Ça passe très vite"

Pagès : "Ça passe très vite"
Par Nicolas Augot via Midi Olympique

Le 13/03/2019 à 18:13

TOP 14 - Pierre Pagès, arrivé comme joker médical en début de saison, était le seul demi de mêlée toulousain de l'effectif professionnel à l'entraînement mardi. L'occasion d'évoquer la venue de Lyon à Ernest-Wallon mais aussi son parcours chez les Rouge et Noir.

Rugbyrama : Lyon qui vient après une défaite à domicile, c'est la meilleure façon de rester vigilants malgré les résultats actuels de Toulouse ?

Pierre Pagès : Je crois que l'on commence une période qu'avec des gros matchs ! Nous recevons Lyon avant d'aller à La Rochelle, puis ce sera le quart de finale européen sur la pelouse du Racing 92. Nous n'avons que des gros matchs, et les phases finales ne sont plus très loin, donc on sent un petit peu d’excitation. Tout le monde est concentré.

Quelles qualités lyonnaises redoutez-vous ?

P.P. : C'est une équipe très forte sur les contests. Une équipe très... embêtante, on va dire ça pour ne pas être vulgaire (rires). Elle joue très bien à l'extérieur, s'accroche sur toutes les pelouses. Nous devons être préparés à ce que les Lyonnais nous pourrissent le jeu, ce qui n'est pas forcément une très bonne chose pour nous. Ils ont vraiment des joueurs excellents pour contester les ballons dans les rucks.

Personnellement, comment vivez-vous cette période de doublons ?

P.P. : Il faut essayer de se glisser dans ce collectif, pour faire du mieux possible, et ainsi essayer de poursuivre sur notre lancée. Ce qui est vraiment génial surtout pendant cette période, c'est que nous n'avons pas de nouveaux blessés ni de perte de point au championnat.

Top 14 - Pierre Pages (Toulouse) contre le Racing 92

Top 14 - Pierre Pages (Toulouse) contre le Racing 92Icon Sport

Vous avez prolongé avec le Stade toulousain, alors que vous ne deviez rester ici que quelques semaines avant de retourner à Blagnac en Fédérale 1. Comment vivez-vous cette aventure ?

P.P. : L'aventure devait être très courte. C'est un peu plus long que prévu, mais ça passe très vite aussi. J'essaie d'en profiter un maximum. Forcément, savoir que je serais encore au Stade toulousain la saison prochaine ça me libère un peu plus. Je suis vraiment tellement content de participer à cette aventure avec ces gars-là et cette ambiance-là. Après je suis avec attention les résultats de Blagnac. L'équipe vient de se qualifier pour la phase finale et je suis très content. J'espère maintenant que les Blagnacais réalisent une très belle phase finale.

Cette prolongation est aussi une reconnaissance de votre travail depuis votre arrivée...

P.P. : Effectivement, je ne pouvais pas savoir quel serait le niveau en terme d'intensité et d'exigence des entraînements. Je m'en suis vite aperçu donc j'ai essayé de m'entraîner au maximum pour être au niveau. Cette prolongation doit certainement dire que le staff était assez satisfait de mes prestations. En arrivant de Fédérale, ce n'était pourtant pas évident pour eux de me faire confiance, ce que je comprends bien évidemment.

Cela doit vous donner des idées pour la suite...

P.P. : Forcément... le rugby est ma passion. On verra comment ça se passe. Si je peux faire du rugby à ce niveau-là le plus longtemps possible...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0