Icon Sport

Top 14 - Pierre Aguillon : “On aurait dû réduire un peu, mettre un peu plus de jeu d’occupation”

Aguillon : "On aurait dû réduire un peu, mettre un peu plus de jeu d’occupation"
Par Rugbyrama

Le 04/11/2018 à 10:59Mis à jour Le 04/11/2018 à 15:23

TOP 14 - Le centre rochelais retient l’état d’esprit de son groupe. Sans oublier de pointer une forme d’erreur des siens dans l’appréciation des conditions. Pour le Maritime, vu le contexte, il aurait mieux valu utiliser le jeu d’occupation dès le départ.

Rugbyrama : Pierre, vous l’avez emporté contre Agen mais comme le montre le score (33 à 29), ce fut très accroché.

Pierre Aguillon : On sortait d’une victoire à Toulon (13 à 9) qui avait euphorisé un peu tout le monde, et tu reçois Agen qui, on s’en doutait, allait venir ici le couteau entre les dents après leur contre-performance contre Grenoble (match nul 9 à 9 à Armandie, ndlr). Ils avaient à coeur de prendre des points avant les vacances. Quand c’est comme fois, et j’ai vécu leur situation, tu donnes tout pour le dernier match du bloc. Ils ont fait le match parfait à l’extérieur, ils ont été agressifs et nous ont fait embêté dans les rucks. Ils ont fait un sacré match.

Quel est votre sentiment ?

P.A. : On peut être content, pas satisfait. On est content puisque ça avait tout du match piège et con par excellence. Ce qu’il y a à souligner, c’est l’état d’esprit de l’équipe. On n’a rien lâché jusqu’au bout et malgré tout d’avoir commencé le match à l’envers, on a répondu présent. Dans le combat, ça a piqué.

Avant cette rencontre, le staff craignait une forme de relâchement. L’avez-vous ressenti ?

P.A . : Non, je ne pense pas, on avait bien préparé ce match dans la semaine. On a une équipe qui est assez jeune et je pense que ce qu’il nous a manqué, c’est de nous adapter aux conditions. Et ce samedi, les conditions, elles n’étaient pas faites pour envoyer du jeu, faire des off-loads, se balancer les ballons. Sur le terrain, le ballon était glissant. On aurait dû réduire un peu, mettre un peu plus de jeu d’occupation.

Vous l'avez fait plus tard dans le match...

P.A. : Oui, en deuxième mi-temps, quand on l’a fait, on a vu qu’on les a mis à mal. C’est là qu’on a pris le score et réussi à se détacher. On a davantage joué au pied en seconde mi-temps, et c’est là qu’on a scoré. C’est peut-être ce qu’il fallait faire dès le départ. Les grandes équipes maîtrisent toute forme de jeu, tu ne peux pas toujours porter le ballon, te faire des passes.

Contenus sponsorisés
0
0