Icon Sport

Top 14 - Perpignan explose au Racing

Perpignan explose au Racing

Le 22/12/2018 à 20:17Mis à jour Le 22/12/2018 à 21:06

TOP 14 - Le Racing n’a pas eu à forcer son talent pour disposer de l’Usap avec le bonus offensif à La Défense Arena (64-28). Les catalans concèdent une nouvelle défaite a l’exterieur.

Cinq points cadeau avant les fêtes, cela ne se refuse pas. Dans leur salle de spectacle de Nanterre, les Racingmen n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour battre avec le bonus offensif une très faible équipe de l’Usap qui n’espérait visiblement pas grand-chose de son déplacement en Ile-de-France (64-28). Facile, comme en atteste les dix essais marqués par les Ciel et Blanc, qui se sont aussi payés le luxe de faire quelques présents aux Catalans dans cette ambiance d’avant Noël aux Catalans, notamment sur le deuxième et le quatrième essai de ces derniers signés Piukala (36e) et Lucas (79e).

Douzième défaite quand même pesante pour l’Usap, tandis que le Racing 92 passera les fêtes bien au chaud dans le top 6. Avec des places à partir de deux euros, difficile de trouver un rapport qualité/prix plus attractif ! Voir treize essais en échange d’une simple pièce, cela s’appelait Noël avant l’heure ce samedi à Paris La Défense Arena. Mais à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire et les Racingmen ont certainement disputé leur match le plus facile de la saison, dans la lignée de celui d’Agen (57-9) à la fin de l’été.

Top 14 - Simon Zebo (Racing 92) marquant le 5ème essai contre Perpignan

Top 14 - Simon Zebo (Racing 92) marquant le 5ème essai contre PerpignanIcon Sport

Le staff perpignanais avait donné quelques indications en n’alignant pas dès le départ sa meilleure équipe possible (Jackson et Écochard sur le banc, Forletta, Brazo et Eru ménagés, en plus des absences sur blessures). La non-intervention de Farnoux sur le premier essai francilien de Nakarawa, dès le début du match (5e), a donné le ton du reste de la partie : un petit galop d’entraînement avant le champagne et le foie gras pour les Ciel et Blanc.

Russell rend la défaite perpignanaise moins humiliante

Avec si peu d’adversité en face d’eux, les Altoséquanais n’ont eu qu’à lancer le jeu et faire parler leurs qualités individuelles pour déchirer le mince rideau sang et or. Leone Nakarawa, auteur d’un doublé (5e, 44e), s’est baladé tel un géant sur un terrain de basket de court de récrée face à une horde d’enfants. Grand seigneur, le Fidjien a préféré la joie collective d’une offrande à Brice Dulin (48e) plutôt que le plaisir solitaire d’un triplé qui lui tendait les bras.

Top 14 - Leone Nakarawa (Racing 92) allant marquer le 2ème essai du match contre Perpignan

Top 14 - Leone Nakarawa (Racing 92) allant marquer le 2ème essai du match contre PerpignanIcon Sport

Autre père de Noël de circonstance, Finn Russell a livré sur un plateau deux des quatre essais perpignanais. Les deux fois sur interception, dont la première, suite à une sautée improbable dans son en-but (36e). Une autre facette de l’Écossais, par ailleurs toujours inspiré au moment de lancer le jeu mais poussé à la nonchalance par la faiblesse de l’opposition. Dernière avec seulement quatre points en douze matchs, l’Usap a montré ce samedi qu’elle n’attendait plus grand-chose sous le sapin au matin du 25 décembre.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0