Icon Sport

Pau veut écrire une belle histoire

Pau veut écrire une belle histoire

Le 05/07/2019 à 13:32

TOP 14 - Les Palois ont retrouvé lundi le chemin de l’entraînement. Au-delà de préparer avec détermination la future saison, les deux coachs, Frédéric Manca et Nicolas Godignon, vont s’attacher à créer un nouvel état d’esprit en accord avec les valeurs du club.

Tandis que la France s’apprête à vivre ses records de bouchons sur les routes des vacances, l’heure de la rentrée a déjà sonné pour d’autres. Depuis lundi, les joueurs de la Section ont, en effet, entamé leur préparation au centre Macron d’Ousse-des-Bois. Une nouvelle saison placée par les dirigeants et le staff sous le signe du renouveau, afin de créer un nouvel état d’esprit en adéquation avec les valeurs du club. "Nous voulons nous construire dans l’humilité mais avec la plus grande détermination, insiste l’entraineur des lignes arrière Frédéric Manca. On va constituer un groupe qui vit bien, animé par la culture et les valeurs de la Section. Un groupe qui éprouve du plaisir à être ensemble, à évoluer et à jouer ensemble. Quand un groupe vit bien, 50% du boulot est réalisé. Lorsque la mayonnaise prend, tout est plus facile ensuite !"

Ces bases seront travaillées durant cette période préparatoire par des moments de partage. Ce week-end par exemple, ils iront en stage dit "commando", pour souffrir ensemble, avec les militaires de la base paloise. Du 21 au 26 juillet, ils effectueront un séjour plus ludique à La Teste-de-Buch, près d’Arcachon, pour créer d’autres liens. Ces rendez-vous permettront une montée en puissance graduelle à l’issue d’une première semaine consacrée aux "finer games", sorte de rugby aménagé combinant le ballon et le physique, afin de garder la notion de plaisir.

Monter crescendo

"Cette méthode permet de retrouver des sensations perdues pendant cinq semaines sans saturer, poursuit Fred Manca. Il est en effet primordial de conserver cette notion de plaisir en maniant le ballon, ça facilite les choses." Dès la semaine prochaine, il faudra monter crescendo pour franchir un palier. Il s’agira de s’approcher de la zone de rupture, sans toutefois la franchir, afin d’éviter les blessures. Ensuite sonnera l’heure des rencontres amicales face à Mont-de-Marsan, à Ger, le 27 juillet, contre Bayonne, à Jean-Dauger, le 9 août, et face au Racing, à Tarbes, le 16 août. Des matchs préparatoires dont l’objectif sera d’établir l’état des lieux et qui livreront déjà de précieuses indications.

"Ce sont des matchs loin d’être aboutis, qui servent de rodage, poursuit le coach. On mesure où on se situe et ils nous permettront des premiers retours à balles réelles avec opposition. Les enseignements de ces rencontres sont toujours intéressants." Les nouveaux venus ont mis à profit cette première semaine pour s’intégrer au groupe. Une intégration facilitée pour la plupart par les liens tissés avec les uns ou les autres par le passé.

" Nous allons garder notre ADN"

Comme un poisson dans l’eau pour son retour au bercail, Sam Marqués n’a non seulement éprouvé aucune difficulté, mais il a, de surcroit, retrouvé de vieilles connaissances, à commencer par son entraîneur avec lequel il a joué en Pro D2. "Ça m’a fait plaisir de retrouver Sam, reconnaît Fred Manca. C’est quelqu’un qui est marqué par la Section, je suis vraiment content de son retour." Le départ de Mannix, en fin de saison dernière, attribue désormais à Frédéric Manca de nouvelles responsabilités. Ce dernier va mener sa barque comme il l’entend, en étroite collaboration avec Nicolas Godignon, en charge des avants.

Quelle va être sa patte ? "Nous allons essayer de garder notre ADN, notre jeu de mouvement, de prise d’espaces, confie-t-il. On veut conserver cet état d’esprit en le faisant évoluer. Après avoir identifié ce qui n’a pas marché l’an dernier, nous allons nous attacher à modifier les choses. Ça passera aussi par la confiance que nous devons emmagasiner en cette présaison." La chaleur qui règne en ce moment sur le Béarn n’empêche pas le groupe de travailler correctement durant la journée. Si la canicule sévissait à nouveau, le planning serait modifié en fonction afin d’éviter les pics de température.

Quant aux deux coachs, ils martèlent à l’unisson leurs leitmotivs : humilité et reconstruction. Le groupe a, de son côté, véritablement envie de repartir de l’avant pour écrire une belle histoire.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0