Midi Olympique

Top 14 - Pau en redressement

Pau en redressement

Le 30/01/2019 à 09:21

TOP 14 - Après une triste fin d'année 2018 et un remaniement au sein du staff technique quelques jours après la Saint-Sylvestre, la Section s'est depuis rassuré sur le plan des résultats.

Onze points d'avance sur Agen, actuel barragiste du Top 14. Voici un matelas plus confortable pour profiter des vacances tant attendues chez les joueurs palois. Une trêve bienvenue alors que la saison de la Section a allègrement vacillé les semaines précédentes, aussi sur le plan des résultats qu'en coulisses. "Notre victoire à Perpignan est un soulagement, car mine de rien nous étions collés aux trois derniers du classement", reconnaissait samedi dernier le talonneur Quentin Lespiaucq-Brettes.

Même sentiment chez son partenaire Charly Malié : "La situation nous a touché, car nous n'aimons pas quand on parle de nous en mal. Nous avons décidé de nous recentrer sur ce qui est important pour nous les joueurs, c'est-à-dire les résultats. Nous avons répondu de la meilleure des façons. Le mois de janvier est donc positif avec la victoire contre l'UBB mais aussi celle face aux Ospreys en Challenge Cup puis ce nouveau succès face à Perpignan. C'est important pour la confiance, car elle nous a beaucoup manqué en début de saison."

Charly Malié à la relance contre le Stade français en Challenge Cup

Charly Malié à la relance contre le Stade français en Challenge CupIcon Sport

Les Palois ont su redresser la tête alors que la situation aurait pu virer au cauchemar, avec une phase retour sous tension. Alors même si la Section ne devrait pas être en mesure de batailler pour une place qualificative (quatorze points de retard sur le Stade français, sixième), ce mois de janvier peut permettre aux Béarnais de jouer libérés et ce, dès la prochaine réception, celle du champion de France Castres. L'objectif est maintenant tout trouvé : faire du Hameau une place forte, voire imprenable.

C'est en effet la fébrilité à domicile (quatre défaites pour seulement trois victoires) qui a plombé les ambitions paloises cette saison. La fin de match à Perpignan, en infériorité numérique, a rassuré Frédéric Manca sur la volonté de ses hommes : "Il fallait avoir une équipe soudée et solidaire. Le fait d'avoir tenu montre la valeur de ce groupe et la valeur des gars présents sur le terrain." À confirmer à la reprise, dans trois semaines, pour maintenir l'élan de janvier.

Contenus sponsorisés
0
0