Icon Sport

Paris ou l’heure du grand ménage

Paris ou l’heure du grand ménage

Le 30/09/2019 à 14:53

TOP 14 - Défait par l’ASM Clermont Auvergne à Jean-Bouin (18-32), le Stade français est bon dernier du Top 14. Mais au-delà du classement, la situation du club parisien, sur tous les plans, est désormais critique.

Par où commencer ? Le chantier semble insurmontable. Les stats, elles, sont impitoyables : le Stade français réalise son plus mauvais début de saison depuis 15 ans. Battu à Jean-Bouin par l’ASM Clermont Auvergne (18-32), sa quatrième défaite en cinq matchs, le club parisien se retrouve dernier du Top 14. Le classement est presque anecdotique tellement cette situation sportive semblait inévitable depuis plusieurs semaines. Le mal est bien profond au moment où Hans-Peter Wild a remercié le président Hubert Patricot. Le milliardaire allemand, comme son prédécesseur Thomas Savare, certes champion de France en 2015, est aujourd’hui dans l’impasse.

" Aujourd’hui, les nuls, c’est nous"

"On est beaucoup trop fébriles dans la confiance. C’est le signe d’une équipe qui est dans le dur. C’est difficile à expliquer mais on s’accroche. Il faut qu’on se mette les idées au clair dans la semaine. Aujourd’hui, les nuls, c’est nous. Il faut essayer de donner une autre image", insistait le capitaine Yoann Maestri à l’issue de la rencontre contre Clermont. Beaucoup trop indisciplinés, trop fébriles en défense avec une moyenne de 36 points encaissés par match, les Parisiens peuvent difficilement espérer un meilleur sort.

Top 14 - Yoann Maestri (Stade français) plaqué par les Clermontois

Top 14 - Yoann Maestri (Stade français) plaqué par les ClermontoisIcon Sport

Comment remonter la pente ? Malgré son expérience, Yoann Maestri n’a sans doute pas le même impact qu’un Sergio Parisse au sein du vestiaire. Et les départs à répétition des anciens depuis plusieurs mois n’ont fait que fragiliser l’identité du club.

L’avenir de Heyneke Meyer tranché cette semaine ?

Si Hans-Peter Wild semble avoir pris conscience de ses erreurs en sondant d’anciennes gloires à l’instar de Thomas Lombard, les solutions s’offrant à l’entrepreneur allemand sont minces. Se séparer du technicien sud-africain Heyneke Meyer ? Une éventualité de plus en plus probable tant le fossé entre le technicien sud-africain et une partie de l’effectif semble insurmontable. Mais quel entraîneur souhaiterait aujourd’hui s’engager dans une telle galère ? Comme l’indiquaient dernièrement nos confrères du Parisien, le Stade Français aimerait convaincre Gonzala Quesada de revenir au chevet du club. Seul hic, l’entraîneur champion de France en 2015, est pour l’heure engagé avec la franchise argentine des Jaguares (Super Rugby). À très court terme, l’homme providentiel semble donc faire défaut.

Un déplacement à Castres de tous les dangers

Samedi prochain, le Stade français se déplace à Pierre-Favre pour y défier le Castres Olympique. Un déplacement qui avait réussi aux Parisiens l’an passé (9-14). Une dernière chance, peut-être, de sauver la tête de Meyer. Si tant est que les joueurs le veuillent vraiment…

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0