Icon Sport

Tanguy : "Patrice Collazo m’a lancé dans le grand bain"

Tanguy : "Patrice Collazo m’a lancé dans le grand bain"

Le 02/05/2019 à 18:44

TOP 14 - Le deuxième ligne maritime Mathieu Tanguy, élevé en Jaune et Noir, ne veut pas faire grand cas du retour de son ex-manager Patrice Collazo, à La Rochelle, ce samedi, dans le cadre de la venue du RC Toulon. Les Rochelais veulent d’abord gagner pour rester en position de qualifié en phase finale.

Rugbyrama : Mathieu, est-ce que le contexte entourant ce match de Toulon était dans les têtes en début de semaine ?

Mathieu Tanguy : Un petit peu ! Nous sommes tous au courant du retour de Patrice (Collazo). Mais au-delà de ça, on aurait reçu Toulon sans Patrice, ça aurait été le même match. Je pense qu’il faut faire abstraction de ce qu’il peut y avoir autour. Les Toulonnais viennent sans pression. Ils ont juste un bon match à faire pour préparer leur saison prochaine. Mais nous aussi pour coller à notre objectif de se qualifier pour les phases finales de Top 14.

Que vous reste-t-il comme image de son départ du Stade rochelais, en fin de saison dernière ?

M. T. : Tout s’est déroulé très rapidement. Avec le recul, ça a été compliqué. Forcément, quand nous avons tous appris ça… Après, c’est notre métier. Peu importe que l’on soit sportif ou que l’on travaille dans une entreprise, ça arrive. Il y a des turnovers, des gens qui partent. Peu importe l’attachement qu’on peut avoir avec cette personne, il faut rester professionnel et passer à autre chose.

Que gardez-vous de ces saisons à ses côtés ?

M. T. : Ce fut mon premier coach professionnel, c’est lui qui m’a lancé dans le grand bain. J’aurai toujours un grand respect pour sa personne. Je ne parle pas de rugby car ce n’est pas ce que je vais retenir en premier. C’est plus l’humain.

Vous allez certainement le croiser, ça devrait vous faire quelque chose !

M. T. : Je ne sais pas. Peut-être après le match, on verra bien ! Il y a d’abord un gros match à faire, et ce qu’il se passe avant ou pendant, ce ne sont pas mes histoires. Sûrement que je le verrai après, mais nous avons un match à gagner. C’est tout.

Toulon semble redevenue une équipe piquante, non ?

M. T. : Oui, car depuis quelques semaines, ils montrent qu’il ont retrouvé un jeu assez cohérent. Ce n’est pas ce que l’on a vu en début de saison où c’était un coup oui, un coup non. Là, ça fait trois ou quatre matchs qu’ils font plutôt de bonnes partitions car je pense qu’ils jouent sans pression, avec des joueurs qui font de grosses performances. Si nous ne faisons pas un gros match, de la première à la quatre-vingtième minute, ça ne passera pas. Depuis Toulouse, nous avons remis les choses dans l’ordre, et petit à petit, on voit que c’est mieux. Ce n’est pas parfait, il y a encore des trucs à bosser.

Pensez-vous un peu à la finale de Challenge Cup contre Clermont, la semaine prochaine ?

M. T. : Non, ce n’est pas dans l’ADN du club de se projeter. On vit semaine après semaine. Là, le match, c’est Toulon. La semaine prochaine, ce sera la semaine prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0