Icon Sport

Top 14 - Mathieu Babillot (Castres) : "Rory est un grand monsieur !"

Babillot : "Rory est un grand monsieur !"

Le 02/09/2018 à 11:17Mis à jour Le 04/09/2018 à 11:24

TOP 14 - Soulagé d'avoir conclu le premier match à domicile de la saison par une victoire, le troisième ligne international du CO Mathieu Babillot a salué la qualité de l'opposition lyonnaise, ainsi que le sang froid de son demi de mêlée Rory Kockott, auteur de la pénalité de la victoire.

Rugbyrama : Cette victoire a mis longtemps à se dessiner...

Mathieu Babillot : C'est vrai. Ce match a été très dur, notamment au cours de la première période où nous avons subi un peu partout : au sol, en l'air, en conquête. Cela a été très dur. Il faut dire que Lyon a signé une très belle prestation cet après-midi, ils nous ont posé beaucoup de problèmes. Seulement, la pièce a tourné pour nous. Mais elle aurait très bien pu tourner en leur faveur. On va vite se remettre au boulot car nous avons beaucoup de choses à travailler.

Vous avez pensé ne pas y arriver ?

M.B. : Non. Il est vrai que nous n'étions pas bien à la mi-temps, avec un retard de treize points au tableau d'affichage. Mais nous ne sommes pas affolés, car cela aurait été la pire chose à faire. Nous sommes restés calmes afin de repartir sur de bonnes bases, ce que nous avons fait d'ailleurs puisque nous avons marqué d'emblée.

On a eu le sentiment de voir deux équipes de Castres, une en première mi-temps et une autre dans le second acte...

M.B. : C'est vrai. Mais il faut aussi souligner la prestation des Lyonnais. Ils étaient venus avec beaucoup d'ambition car ils sortaient d'une déconvenue à domicile face à Toulouse. Il leur manquait deux points et nous attendaient de pied ferme. De notre côté, il y avait aussi un peu de fébfrilité du fait de la première à domicile mais ce n'est pas une excuse. En tout cas, nous sommes parvenus à montrer un meilleur visage en deuxième mi temps et c'est l'essentiel.

La concurrence s'est accrue depuis la bonne prestation de vos coéquipiers à Montpellier la semaine dernière...

M.B. Bien sûr et c'est très bien ainsi. Il faut créer de l'émulation dans un groupe. Cela crée une dynamique de groupe et c'est bon pour l'équipe. Et puis notre fin de match montre que nous avons toujours du caractère, de l'orgueil, qu'il existe un lien fort entre nous. Personne ne s'est éparpillé ou a voulu faire la sienne.

Top 14 - Charlie Ngatai (Lyon) face à Benjamin Urdapilleta (Castres)

Top 14 - Charlie Ngatai (Lyon) face à Benjamin Urdapilleta (Castres)Icon Sport

Vos buteurs ont manqué 16 points au pied ce soir. Comment avez-vous vécu la dernière pénalité réussie par Rory Kockott ?

M.B. : C'est vrai que nous en avions loupé quelques unes avant ! Mais on ne peut pas leur en vouloir. C'est une grande responsabilité qu'il n'est pas toujours facile d'assumer. Rory est un grand monsieur qui est très fort dans ces moments là, il a réussi à la passer et c'est tant mieux pour nous !

Contenus sponsorisés
0
0