Icon Sport

Top 14 - Mathieu Acébès (Perpignan) : "Je veux que nous soyons fiers jusqu’à la fin !"

Acébès : "Je veux que nous soyons fiers jusqu’à la fin !"

Le 16/02/2019 à 21:59Mis à jour Le 16/02/2019 à 22:39

TOP 14 - Nommé pour la première fois capitaine, l’ailier polyvalent savourait la première victoire amplement méritée, décrochée par son équipe à Montpellier (10-28) cette saison, après vingt défaites (quinze en Top14). Sans pour autant s’enflammer.

Rugbyrama : Vous tenez enfin votre premier succès… Soulagé ?

Mathieu Acébès : Ça fait plaisir ! Et c’est la première fois que je prends du plaisir à venir vous (les journalistes, NDLR) voir cette année ! Ce succès, on l’a préparé toute la semaine, on a travaillé très dur. Et sincèrement, moi je le pense, depuis le début de la saison c’est difficile ce qui nous arrive. Mais l’Usap ne méritait pas d’être sans victoire et ce soir, on voulait le prouver à tout le monde. Maintenant, on va garder beaucoup d’humilité dans la victoire, car nous sommes toujours derniers du Top14 et donc en ProD2. C’est très bien ce qu’on a fait. On a montré qu’il y avait du caractère dans cette équipe. Par contre maintenant, jusqu’à la fin de la saison, je veux voir cette image là de l’équipe. Après, arrivera ce qui arrivera, mais aujourd’hui, je suis persuadé que la réelle valeur de notre équipe est autre que celle qu’on a montrée jusqu’à présent.

Est-ce qu’un nouveau championnat démarre aujourd’hui pour Perpignan?

M. A : Je me répète, mais nous sommes toujours derniers du championnat et donc en ProD2 à 90%. On ne va donc pas crier victoire ! Nous n’avons rien gagné, si ce n’est un match à l’extérieur, où beaucoup d’équipes gagnent en Top14 cette saison. Mais moi, je crois encore en nos chances et on ne lâchera rien. Et si nous devons descendre, je veux que cette équipe montre jusqu’à la fin qu’elle ne méritait pas ce qui lui est arrivée.

Vous avez fait preuve d’une belle maîtrise technique et tactique ce soir. Comment l’expliquez-vous ?

M.A : Nous avons répondu présent dans l’engagement et l’abnégation les uns pour les autres. Et nous avons respecté le rugby ! Après, honnêtement, cette année nous avons fait des gros matchs qui n’ont pas été payés. Ça ne tournait pas en notre faveur. Aujourd’hui, c’est le cas… Mais il faut continuer à travailler car le chemin est encore long. Tout ce que je veux, c’est que nous soyons fiers jusqu’à la fin.

Si vous ne ratez pas vos deux prochains matchs à domicile, votre saison peut tourner…

M.A : Ces matchs, je n’y suis pas encore. On va un peu profiter avant car ça fait du bien ! Mais ne vous inquiétez pas, on va préparer tout ce qu’il faut préparer.

Auriez-vous peur d’une forme d’euphorie post-victoire ?

M.A : Ca, c’est typiquement français ! A partir du moment où on fait un résultat, derrière nous avons tendance à nous enflammer un peu. C’est pour ça que je veux rester mesuré après ce succès. Nous devons rester humbles.

Un mot sur la performance majuscule d’Enzo Selponi qui a inscrit vingt-trois points face à son club formateur ?

M.A : Enzo, c’est un grand joueur et on le sait depuis un petit moment. Pour preuve, il a toujours joué avec nous. Et ce soir il est récompensé. C’est une belle personne, intègre, qui donne tout pour le maillot de l’Usap (alors qu’il partira à Grenoble l’année prochaine). Je suis content pour lui, car j’ai le souvenir que certains n’ont pas été très sympas avec lui.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0