Icon Sport

Top 14 - Lyon se reprend et balaye le Stade Français

Lyon se reprend et balaye le Stade Français
Par Rugbyrama

Le 04/11/2018 à 14:15Mis à jour Le 04/11/2018 à 14:27

TOP 14 - Une semaine après la claque reçue sur la pelouse de Bordeaux-Bègles, le LOU a signé un succès convaincant, ce dimanche face au Stade Français. Après une première période cadenassée (6-6), marquée le duel de buteur Lionel Beauxis / Morné Steyn, les joueurs de Pierre Mignoni ont fait la différence à l'heure de jeu.

Toby Arnold (55e) puis Albertus Buckle (62e) ont permis au LOU de faire le break. Avant que Lyonnais n'obtiennent le bonus offensif grâce à un essai de pénalité (73e). Dans la foulée, l'interception de Charlie Ngatai (75e) puis le cinquième essai de Noa Nakaitaci (78e) sont venus parachever le succès des Rhodaniens, 41 à 6. Frappé par une intoxication alimentaire, et contraint d'opérer plusieurs changements de dernière minute, Paris n'a pas tenu la distance et s'est écroulé au retour des vestiaires. En face, les joueurs de Pierre Mignoni se rassurent grâce à cette performance aboutie.

Top 14 - Rudi Wulf (Lyon) et Waisea Vuidravuwalu (Stade Français)

Top 14 - Rudi Wulf (Lyon) et Waisea Vuidravuwalu (Stade Français)Icon Sport

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Lyon. Le demi-finaliste de la saison dernière, fantomatique à Bordeaux-Bègles dimanche dernier, s'est offert une victoire total, aujourd'hui face au Stade Français.

Un temps bousculé par la tactique des Parisiens, les joueurs de Mignoni ont fait craquer le verrou adverse à force d'abnégation.

35 à 0 en 25 minutes !

Mené 6 à 0 par le sang froid et la gestion de Morné Steyn, Lyon aurait pu douter, longtemps maladroit devant la ligne d'en-but. Le LOU aurait également pu regretter d'avoir choisi, à tort et à de multiples reprises, la pénal-touche lors de la première période. Mais les Rhodaniens étaient visiblement sûrs de leurs force.

Top 14 - Noa Nakaitaci (Lyon) et Waisea Vuidravuwalu (Stade Français)

Top 14 - Noa Nakaitaci (Lyon) et Waisea Vuidravuwalu (Stade Français)Icon Sport

Peu avant l'heure de jeu, c'est Toby Arnold qui a trouvé la faille. L'essai de l'ailier néo-zélandais a ouvert le festival offensif des Lyonnais.

Lors des vingt-cinq dernières minutes de la rencontre, le LOU a infligé un sévère 35 à 0 au Stade Français. Alors que les joueurs de la capitale ont été touchés par une intoxication alimentaire avant cette rencontre, les coéquipiers de Sekou Macalou se sont effondrés, ne marquant plus le moindre point après la 28ème minute.

Grâce à cette victoire bonifiée, Lyon reprend sa place dans le top 6. Après la trêve internationale, le Stade Français devra lui faire oublier cette contre-performance.

Contenus sponsorisés
0
0