Rugbyrama

Lyon se rachète et dompte l’UBB

Lyon se rachète et dompte l’UBB

Le 05/05/2019 à 14:24Mis à jour Le 05/05/2019 à 15:03

TOP 14 - Malgré trois essais refusés, le LOU s’est défait du piège tendu par les Bordelais et se sont imposés avec le point de bonus offensif. Grâce à ce succès, les rhodaniens conservent leur troisième place au classement. Les Lyonnais ont pu s’appuyer sur un excellent Baptiste Couilloud, véritable dynamiteur de cette formation.

Ce ne sera encore pas cette année que l’UBB goûtera aux phases finales. En s’inclinant à Lyon sans prendre de point (34-10), les Girondins ont quasiment dit adieu à la sixième place. Distancés dès les vingt premières minutes suite à des essais de Roodt (4e) et Arnold (19e), ils ont cru un temps pouvoir revenir mais une réalisation d’Oosthuizen dans les dix dernières minutes (73e) les a fait plonger. Patient, le LOU a même été chercher un bonus offensif en toute fin de partie sur un ballon porté cornaqué par Ivaldi (79e).

Avec 9 points d’avance sur Montpellier, septième, le club rhodanien finira, sauf catastrophe, dans le top 6 et a même fait un bon pas vers un barrage à domicile.

Trois essais refusés au LOU

Si suspense il y a eu, notamment pour l’obtention du bonus offensif, c’est bien parce que les Lyonnais ont longtemps buté sur ce troisième essai qui s’est refusé à eux. Contrairement aux vingt premières minutes où ils se sont montrés particulièrement efficaces, les Gones ont ensuit péché dans la finition et ce malgré trois incursions dans l’en-but girondin dans les trois dernières minutes de la première période. Lambey (38e), Nakaitaci (40e) et Roodt (40e+1) ont vu tour la vidéo invalider leur essai. Dans ce contexte, et malgré des intentions de faire vivre le ballon et une capacité à bien le tenir par séquence, l’UBB pouvait déjà s’estimer heureuse d’être encore en vie à la pause (14-3).

Elle a même pu capitaliser un temps sur le petit doute naissant dans les têtes lyonnaises pour pouvoir recoller grâce un essai de Connor du bout des doigts…validé cette fois par l’arbitrage vidéo (46e). Mais obligée de se passer de son meilleur attaquant Radradra, touché au dos en fin de première période, moyenne en conquête et imprécise dans les 30 mètres lyonnais, l’UBB n’a jamais pu aller au-delà de quelques espoirs de retour. À l’image d’une saison où elle s’est montrée incapable de forcer son destin hors de Chaban-Delmas.

À l’inverse, le LOU a su faire le dos rond et enfoncer le clou quand il le fallait pour faire de ce dimanche une formidable opération comptable.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0