Icon Sport

Lyon : retrouver un second souffle

Lyon : retrouver un second souffle

Le 15/03/2019 à 18:02

TOP 14 - Alors qu’il restait sur cinq succès consécutifs en Top 14, le LOU est tombé face à Castres avant la coupure, concédant ainsi sa première défaite à domicile. Avec un déplacement à Toulouse qui se profile, l’envie des Gones est de profiter des retours de blessures pour réenclencher une dynamique positive dans le contenu (et aussi comptablement ?).

Vu du Rhône, on se souvient forcément de cette – lourde – défaite concédée à Toulon avant Noël. Un bien mauvais cadeau. La hotte était repartie bien pleine, pas de cadeaux mais de points concédés (40-7), pas de doutes. "Toulon a été un déclic. Se faire carrément humilier comme ça à Mayol, ce n’était pas normal pour une équipe qui joue le Top 6. Après ça, dans les têtes on a basculé et on s’est tourné vers cet objectif de phases finales", analyse aujourd’hui le troisième ligne Dylan Cretin, qui portera le brassard de capitaine ce week-end.

Lyon se retrouve à nouveau dans cette situation : devoir rebondir après un échec. Si perdre est normal dans une saison, un premier revers devant son public constitue forcément un tournant pour une équipe aspirant aux phases finales. "Il n’y a plus trop à regarder, il faut aller vite. La qualification ? Ça se jouera comme l’an dernier, à un point près ou des égalités", commente l’entraineur Pierre Mignoni. Alors, un déplacement à Toulouse qui reste sur douze matches sans défaite doit se faire avec ambition, et termes de jeu et de points.

Un effectif qui enregistre des retours

Longtemps à flux tendu, l’effectif rhodanien a probablement manqué de fraicheur contre Castres malgré de solides prestations en 2019. Dylan Cretin insiste sur le fait que "même si on a perdu ce match, on sent une progression au cours des matches. On devait accélérer à un moment où un autre, du coup c’est chose faite en ce moment. On sent que l’équipe est de plus en plus investie." Une vague de retours aura lieu pour ce rendez-vous à Ernest-Wallon, comme ceux de Virgile Bruni (qui n’a plus joué depuis le 26 novembre 2017 !), Richard Choirat, Jonathan Pélissié ou Lionel Beauxis.

"On va essayer de faire un grand match là-bas, vraiment. Peu importe les joueurs. Les blessés… on le sait. On s’en fout ! On avance. Il y a des joueurs qui reviennent et ça m’intéresse", poursuit Pierre Mignoni qui explique avoir remis l’accent sur l’aspect physique pour disposer d’un groupe au même niveau pour le sprint.

La meilleure défense mise à l’épreuve

L’ancien Toulousain Beauxis fait partie de cette vague de revenants, lui qui voit ce match comme "un gros défi" et qui souhaite "apporter beaucoup d’envie et participer à ce que vit le groupe depuis le début de la saison." Ce groupe a signé des prestations hors de ses bases intéressantes sur le plan défensif, base de ses succès au Racing, à Montpellier ou Paris. La meilleure défense fera cette fois face à la seconde meilleure attaque, et "on a envie de défier cette équipe avec nos forces", de l’aveu de Mignoni.

Le défi s’annonce plus que relevé mais "si on arrive à mettre de l’intensité dans notre plan de jeu, on sera dur à jouer. On peut mettre en difficulté n’importe quelle équipe, confie en toute honnêteté le jeune Cretin, on est enthousiaste. Nous sommes un peu plus en danger et on a envie de vite rattraper ces points de retard. Le plus tôt sera le mieux. On a encore le couteau sous la gorge."

Top 14 - Charlie Ngatai (Lyon) contre Toulouse

Top 14 - Charlie Ngatai (Lyon) contre ToulouseIcon Sport

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0