Other Agency

Lyon et Basta !

Lyon et Basta !

Le 18/07/2019 à 14:27

TOP 14 - Les Lyonnais ont retrouvé le chemin de l’entrainement le 16 juillet et avant de prendre la direction de l’INSEP la semaine prochaine pour un stage, le nouveau LOU s’est présenté à son public. Tour d’horizon des nouvelles ambitions du club rhodanien, qui s’est renforcé, à l’image de l’arrivée de Mathieu Bastareaud en tant que joker pendant la Coupe du Monde.

Sous le soleil et sur une pelouse de Gerland où le tapis rouge a été dressé, voilà comment Lyon a lancé sa saison. Une manière aussi de mettre en scène ce qui était devenu un secret de polichinelle, la venue de Mathieu Bastareaud, dernier sorti des vestiaires. La saison des Gones s’est lancée ainsi, et l’entrainement a débuté. Et Lyon disputera deux tests amicaux le 2 août à Bourgoin contre Grenoble et le 16 août à Issoire contre Clermont avant le début du championnat, à domicile, avec les réceptions du Stade français et du Stade toulousain.

Continuer la progression !

Les années se suivent et le LOU poursuit sa mue dans une quête de progression. Après un maintien et deux qualifications de rang en demi-finale, Lyon s’installe dans les hautes sphères et entend y rester. Du point de vue structurel, l’équipe professionnelle disposera à l’automne d’un nouveau terrain d’entrainement tandis que les jeunes se verront doter d’un centre d’hébergement.

En termes de résultats, "les recrues sont autant de valeurs ajoutées pour nous aider à faire mieux. On aura pour objectif de participer à la seconde partie du championnat... S’être qualifié ces deux dernières années, cela veut dire que l’on s’inscrit dans le haut du tableau et on a envie que ça continue. On espère pouvoir se qualifier à nouveau mais on ne se croit pas à l’abri de désillusions. Notre équipe est intrinsèquement plus forte que l’an dernier", commente le président Yann Roubert avec beaucoup d’enthousiasme.

Pierre Mignoni est tout aussi ambitieux et honnête dans son discours qui est une projection à plus ou moins court terme. "Quand on dit que l’on veut être champion, en France, on prend ça comme de la prétention et non de l’ambition. Je suis venu ici pour être champion ! C’est l’ambition", confie-t-il. C’est très clair. Lui et son staff ont d’ailleurs pu mesurer pendant la trêve - et même avant - ce qui séparait encore sa formation de Toulouse ou Clermont.

La moyenne d’âge de l’effectif sera de 26 ans

Durant cette intersaison, le groupe est resté stable avec principalement des retraites et 8 recrues* (contre 14 la saison dernière), plus 1 joker. Et les points faibles ont été ciblés. On note par exemple quatre arrivées en 1ère ligne alors que la mêlée lyonnaise avait été mise à mal en demie face à Clermont, et il a parfois été dit que Lyon n’était pas assez tueur ce que les arrivées de Tuisova ou Bastareaud peuvent compenser. Et l’on note que les recrues sont pour la plupart de grands espoirs.

"L’équipe se rajeunie fortement et c’était l’objectif. La moyenne d’âge sera de 26 ans, note Pierre Mignoni qui insiste sur un constat simple : s’ils ont les capacités, il faut les faire jouer !" Le projet du LOU séduit davantage, comme le démontre ces recrutements. Aujourd’hui j’ai plus d’agents qui m’appellent. C’était différent il y a trois ans. On ne me raccrochait pas au nez mais presque", ironise même l’entraineur.

Top 14 - Pierre Mignoni (Lyon)

Top 14 - Pierre Mignoni (Lyon)Other Agency

Lambey et Couilloud capitaines, Puricelli joueur et "expert touche", Gérard en renfort

Parmi les évolutions, il y a le nouveau rôle de Julien Puricelli. À bientôt 38 ans, il conservera une casquette de joueur mais adossera un rôle d’expert de la touche. Avec le départ programmé de Karim Ghezal vers l’équipe de France d’ici octobre, et tandis que David Gérard arrive de Béziers pour prendre en charge les avants, le troisième ligne apportera sa réputée science dans ce secteur de jeu. "Je vais être à la fois devant et derrière. Au sein du staff, j’aurai une oreille sur toute une partie que je ne connaissais pas comme la gestion des joueurs, la préparation des semaines, des séances et je vais interagir avec les coachs."

Pour lui permettre de pouvoir se concentrer à fond sur cette mission supplémentaire tout en conservant ses prérogatives de leader, Félix Lambey et Baptiste Couilloud ont été nommés capitaines. "C’est l’évolution naturelle. Je resterai là, derrière. C’est un rôle que j’ai eu pendant quatre ans. Je reste pour faire évoluer les futurs capitaines de ce club. Le timing est bon", poursuit Puricelli. Quant à Pierre Mignoni, il justifie ce choix car "ce sont deux joueurs de chez nous, c’est une grande fierté mais ce n’est pas un hasard non plus. On l’a préparé et ils vont être bien encadrés par un groupe de leaders" bien décidés à aller au Stade de France.

TOP 14 - Julien Puricelli (Lyon)

TOP 14 - Julien Puricelli (Lyon)Other Agency

*Les recrues : Demba Bamba (pilier, Brive, 21 ans), Xavier Chiocci (pilier, Toulon, 29 ans), Vivien Devisme (pilier, Brive, 27 ans), Badri Alkhazashvili (talonneur, Toulon, 24 ans), Killian Geraci (2e ligne, Grenoble, 20 ans), Patricio Fernandez (ouvreur, Clermont, 24 ans), Josua Tuisova (ailier, Toulon, 25 ans), Clément Laporte (ailier-arrière, Agen, 21 ans).

*Joker Coupe du monde : Mathieu Bastareaud (3e ligne ou centre, Toulon, 30 ans).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0