Icon Sport

Luc : "Le résultat face à un concurrent direct fait mal, oui..."

Luc : "Le résultat face à un concurrent direct fait mal, oui..."

Le 17/01/2021 à 09:58Mis à jour Le 17/01/2021 à 16:41

TOP 14 - L’ailier de l’Aviron Aymeric Luc, déçu de la défaite face à la Section Paloise (22-23), regrettait le manque de maîtrise de son équipe et les mauvaises sorties de camp des Bayonnais.

Aymeric, cette défaite doit faire mal à la tête…

Oui, elle fait mal à la tête. Ce n’était vraiment pas le scénario idéal après un mois sans jouer et dix jours d’entraînement. On s’attendait à sortir victorieux et entamer notre longue série de matchs sur un bon point, mais ce n’est pas le cas.

Avez-vous pris le match à l’envers ?

Oui, l’entame de match et la première mi-temps, exceptées les cinq dernières minutes, sont très mauvaises. Nous prenons un carton jaune débile, puis il y a eu beaucoup de fautes, de scories et des sorties de camp qui n’ont pas été maîtrisées à la suite desquelles nous avons encaissé des points. C’est un point qu’il faut travailler au plus vite.

Est-ce dû à un manque d’automatismes après la longue période sans jouer ?

Peut-être… Ou alors un manque de concentration, de justesse technique… Nous nous sommes assez entraînés pour réussir ces sorties de camp. C’est sur ça que se basent les équipes aujourd’hui. Quand on n’y arrive pas, on se met en danger et on prend des points inutilement.

Malgré tout, vous menez à la pause à la surprise générale…

Oui, on s’en sort bien parce qu’on a cette réaction juste après le carton jaune. C’est paradoxal, il y a cet élan de solidarité qui nous fait aller derrière la ligne, nous permet de prendre l’avantage au score et de commencer cette seconde période avec un peu plus d’assurance, même si on savait que rien n’était fait. Ça s’est vérifié par la suite…

Êtes-vous plus inquiet du résultat, face à un concurrent direct au maintien, ou par le contenu du match ?

Il y a un peu des deux. Le contenu est un peu pauvre. Au début, nous nous sommes fait dépasser en défense sur les extérieurs. Il y a pas mal de choses à régler, mais on travaille bien, tout ça va rentrer dans l’ordre. Nous ne nous étions pas entraînés depuis deux semaines, ça va revenir. Le résultat face à un concurrent direct, il fait mal oui.

Est-ce que ça vous sème le doute ?

Comme tous les matchs, on espère toujours les gagner. Maintenant, nous en gagnerons et nous en perdrons d’autres. Ce soir, nous baissons la tête et ça ira mieux la semaine prochaine. On va se focaliser sur La Rochelle puis Agen. Tout s'enchaîne, on ne va pas s’attarder sur cette défaite.

Après un mois sans jouer, comment vous êtes-vous sentis en termes de rythme ?

Je pense que ça n’a pas été le match le plus rythmé depuis le début de la saison. Tout le monde était bien. Je ne pense pas qu’on ait senti une baisse de régime de notre part. Ou alors, elle s’est traduite par des fautes et une mêlée un peu moins puissante. Est-ce totalement lié ? Je ne pense pas.

Contenus sponsorisés