Icon Sport

Lorsque Papé et Jauzion en sont venus aux mains…

Lorsque Papé et Jauzion en sont venus aux mains…
Par Rugbyrama

Le 10/05/2020 à 12:01

Situations insolites, hommages touchants, moments drôles ou tristes, actions étonnantes… Depuis des années, le rugby nous pourvoit d’instants marquants. Rugbyrama vous propose, en cette période d’arrêt des compétitions sportives, de revenir sur certains d’entre eux, avec une sélection non-exhaustive. Pour commencer, retour sur la courte rixe opposant Yannick Jauzion à Pascal Papé.

Nous sommes en mars 2012, lors du match défini comme le classique du championnat, entre le Stade Français et Toulouse, lorsqu’une situation plutôt cocasse va avoir lieu, à l’entame des 10 dernières minutes du match. Pascal Papé, habitué à de belles empoignades sur les terrains va en découdre cette fois-ci avec son partenaire lors des rassemblements du XV de France, en la personne de Yannick Jauzion, peu habitué à ce genre de situations.

Surprenant dans un premier temps, cet échange de coups est surtout marqué pas leur mythique discussion, léger sourire aux lèvres, au moment d’être réprimandé par l’arbitre du jour, Romain Poite. "Je te prends par la jambe pour te déblayer, comment veux-tu que je fasse", s’exprime alors le centre toulousain. Propos auxquels rétorqua le deuxième ligne francilien : "Par les c******* tu me prends." Les deux capitaines du jour, Sergio Parisse et Jean Bouilhou, présents au moment de l’échange, tentent alors de calmer les ardeurs des deux joueurs, en vain. Puisque Jauzion, tentant de se défendre dit : "ce n’est pas moi qui ai mis les premiers coups de poings", mais Papé lui répondra : "c’est vrai, tu n’en as pas mis toi…"

Au final, ils récolteront chacun un carton jaune, provoquant l’incrédulité et le dépit des deux hommes, un brin de mauvaise foi. Une petite rixe entre deux joueurs qui se connaissent bien, prêtant bien plus à la rigolade qu’à autre chose.

Par Thibaud Gouazé

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés