Icon Sport

L’œil de Joe Schmidt au service du jeu clermontois

L’œil de Joe Schmidt au service du jeu clermontois

Le 25/02/2020 à 18:10

TOP 14 - Champion de France en 2010, Joe Schmidt est de retour à l’ASM. Prévue depuis juin dernier, l’intervention du technicien néo-zélandais à l’entraînement pendant deux semaines était bienvenue pour Franck Azéma comme pour ses joueurs.

"Son regard est bienvenu et quand vous avez quelqu’un avec son CV, vous l’écoutez forcément, tu bois ses paroles." Yohan Beheregaray, le jeune talonneur de l’ASM est séduit, comme ses coéquipiers. Surtout, il s’enrichit de la venue de Joe Schmidt, un ancien de la maison jaune et bleue, un technicien kiwi qui aura marqué à tout jamais l’histoire de l’ASM avec de 2007 à 2010, avec un renouveau dans le jeu des trois-quarts et le premier Brennus son histoire. "Cela fait plaisir de le retrouver, j’ai eu la chance de partager une saison ici à l’ASM se rappelle Morgan Parra. Quand on voit son palmarès et ce qu’il a vécu, c’est toujours bien d’avoir un œil extérieur." Rien que d’en parler, Wesley Fofana, qui était un jeune espoir du rugby français quand Joe Schmidt était en fonction, déploie un grand sourire. "Cela fait bizarre, cela me fait revenir à mes jeunes années, quand il me tapait dessus pour me remettre dans le droit chemin. Cela me fait plaisir de le revoir et pour qu’il nous apporte toute son expérience. C’est l’un des meilleurs entraîneurs du monde. Cela me fait plaisir de le voir courir derrière nous sur le terrain comme il y a dix ans. Pour le moment, il nous aide sur des détails comme simplement bien se placer sur un ruck. Si tu ne le fais pas à l’entraînement moins vite, tu ne le feras pas en match… Je n’en dirai pas plus mais il nous aide. Cela ne veut pas dire que nous avions besoin d’une autre voix que celle de Franck (rires). Cela veut dire que le club n’oublie pas ceux qui sont passés ici et que Joe c’est un super mec, un super entraîneur. Aucun club ne s’en priverait. Cela n’a rien à voir avec Franck. Un gars comme ça, dans n’importe quel club, tu l’écoutes."

Depuis plus d’une semaine, l’ancien coach du Leinster et de l’Irlande est dans les murs. Et il est bien au travail avec le staff actuel de l’ASM. Pas plus tard que samedi soir pendant la rencontre face à l’UBB, l’ancien bras droit de Vern Cotter assistait au match depuis les tribunes et les supporters qui l’ont croisé n’ont pas manqué de le saluer. Bien sûr, sa venue, à un moment où l’ASM se cherche dans son jeu, a fait jaser. Mais non, Joe Schmidt, bien que libre de tout contrat, ne signera pas à l’ASM pour intégrer le staff. Cette période de travail avec son ancien club était prévue depuis le mois de juin dixit Franck Azéma. Le coach catalan, qui lui a succédé à l’été 2010 est le premier satisfait. « Je suis très heureux de pouvoir échanger avec Joe avouait Azéma avant le match contre l’UBB. C’est très enrichissant et pour moi en premier. C'est une aubaine terrible. Il y a vraiment beaucoup de choses à apprendre de lui, à retenir et à échanger. On connaît ses qualités, il y a énormément de détails dans ce qu'il entreprend et tout ce qu'il voit. On regarde tous les secteurs. La précision sur les vidéos, sur le terrain, l'attente des joueurs. Il est tellement riche d'expérience, il a tellement de vécu en termes de défense, d'attaque, de management, que c'est forcément intéressant pour nous. »

Franck Azéma à côté de ses joueurs (Clermont)

Franck Azéma à côté de ses joueurs (Clermont)Icon Sport

" C’est une intervention programmée depuis le mois de juin. C’est stimulant pour les joueurs comme pour le staff. Cela me fait du bien et c’est une bonne leçon pour moi afin de revenir sur des choses basiques et les fondamentaux."

Si l’ASM cravache pour se faire une place dans les six, elle déçoit dans un jeu de ligne et de mouvement qui avait fait sa réputation. Alors aujourd’hui, l’expertise de Joe Schmidt n’est pas de trop. "C’est une intervention programmée depuis le mois de juin tenait à préciser Franck Azéma. Cela tombe à point et c’est positif. Cette coïncidence est bonne car nous aurions pu être mieux ou moins bien. Nous avons notre destin en main et maîtriser les choses. Chaque chose que Joe peut nous apporter sera bénéfique c’est évident. C’est stimulant pour les joueurs comme pour le staff. Il est ouvert. Cela me fait du bien et c’est une bonne leçon pour moi afin de revenir sur des choses basiques et les fondamentaux."

Ce travail est tout bonus pour la suite de la saison de l’ASM et celui qui a tout gagné sur le continent avec l’Irlande et le Leinster pousse les Clermontois à être toujours plus précis. "Joe n’intervient pas directement sur le terrain, il apporte un regard extérieur depuis le bord et il analyse tout, il fait un gros travail à la vidéo explique Yohan Beheregaray. Il nous fait un retour sur des détails auxquels nous ne faisons plus vraiment attention mais qui sont très importants sur le jeu, sur des petites attitudes comme porter et garder le ballon au sol, travailler même quand on est plaqué… Des choses que l’on a perdues peut-être pour se concentrer sur autre chose. Il remet le doigt dessus et cela nous fait beaucoup de bien." Assez pour retrouver de la consistance dans le jeu et battre Agen chez-lui ? Début de réponse samedi. « C’est sur des détails mais Joe apporte sa vision expliquait le capitaine Morgan Parra. On ne va pas tout révolutionner en trois semaines ».

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés