Rugbyrama

Top 14 - Lilian Saseras (Grenoble), un demi tout neuf

Saseras, un demi tout neuf

Le 16/08/2018 à 13:29

TOP 14 - Victime d’une désinsertion des adducteurs en février, Lilian Saseras a dû renoncer à la fin de saison dernière avec Grenoble, assistant du bord de la touche à la remontée du FCG en Top 14. À l’intersaison, le demi de mêlée n’a pas pris de vacances pour être prêt à effectuer l’intégralité de la préparation avec ses coéquipiers. Il est aujourd’hui pleinement opérationnel.

Vendredi 23 février à Narbonne. Après un quart d’heure de jeu, Lilian Saseras doit quitter ses partenaires grenoblois, touché aux adducteurs. "Je savais depuis un moment que j’avais une pubalgie bien engagée", confie le joueur de 24 ans. "Quand j’ai vu le médecin à la fin du match dans le vestiaire, qu’il y avait une boule au milieu des adducteurs, il m’a dit : ‘je ne te donne pas trop d’espoirs sur le fait qu’ils ne sont pas désinsérés’."

" Je me sentais bien en termes de sensations. Ça a été un gros coup d’arrêt"

Malheureusement, le verdict se confirme. Le pari de tenir jusqu’à la fin de la saison est perdu. Le demi de mêlée est opéré à Bordeaux une semaine après ce match à Narbonne. Une période où il enchaînait les titularisations. "Je me sentais bien en termes de sensations. Ça a été un gros coup d’arrêt. Après ça a été difficile. Je suis parti en centre de rééducation (à Capbreton, N.D.L.R.), loin de l’équipe, de tout le monde. […] Il y a des phases où tu es triste parce que tu aimerais jouer, être sur le terrain avec les mecs. Après c’est la blessure, on est à fond derrière eux."

Top 14 - Petit jeu pour les demis de Grenoble

Top 14 - Petit jeu pour les demis de GrenobleRugbyrama

En parallèle, après un hiver rude, Grenoble retrouve de l’allant avant les matchs couperets. "J’avais prévu de rentrer pour quatre semaines. Ça s’est bien goupillé parce que les phases finales ont duré quatre semaines, sourit aujourd’hui Lilian Saseras. C’était super important pour moi d’être présent. C’est quand même difficile du jour au lendemain quand tu vis dans une équipe de te retrouver tout seul chez toi. Je suis du club aussi. Au-delà même des copains, c’était important de pouvoir voir si le club y arriverait."

Sentiments mêlés

L’opération remontée en Top 14 s’achève sur une victoire triomphale (47-22) face à Oyonnax. Une rencontre que le demi de mêlée aurait forcément voulu jouer. "Il y a eu un mélange de plein d’émotions entre la tristesse de ne pas pouvoir aider l’équipe et prendre part à ce match parce que c’est quand même différent, parce que ce sera toujours différent, de ne pas l’avoir joué et très content que les mecs aient réussi à faire remonter le club."

Top 14 - Le groupe de Grenoble sur la pelouse du stade Lesdiguières

Top 14 - Le groupe de Grenoble sur la pelouse du stade LesdiguièresRugbyrama

Deux jours après l’accession, il repart pour trois semaines à Capbreton retrouver le kiné qui l’a suivi durant sa rééducation, Marcelo Pereira da Costa, ancien physiothérapeute du capitaine du PSG Thiago Silva. Retour ensuite en Isère pour bosser avec celui du FCG. "Au final, je ne suis pas parti en vacances par choix. J’estimais que j’avais déjà raté assez de choses comme ça. J’ai pu reprendre la préparation physique à 100 % avec les mecs dès le premier jour. C’était mon objectif."

Une préparation qui se déroule sans accroc. S’ensuivent les matchs amicaux : une mi-temps contre Provence Rugby (15-13), même chose lors du cuisant revers face au Lou (0-28). "On est tombé contre une grosse équipe de Lyon, demi-finaliste du Top 14. Nous, on remonte de Pro D2. Ça nous montre le chemin qu’il nous reste à parcourir pour rivaliser avec ces grosses écuries. Vendredi, l’objectif est de gagner et de faire un très gros match." Ce sera face aux Zebre au stade Lesdiguières.

Une belle carte à jouer cette saison

"Offensivement, l’objectif est de conserver plus le ballon parce qu’on a eu beaucoup de déchets. En défense, il faut continuer à performer. Même si on a pris quatre essais face à Lyon, on a enchaîné de grosses séquences défensives. On veut continuer à élever notre niveau d’agressivité et d’engagement." Lilian Saseras sera au repos pour cette rencontre face aux Italiens.

Top 14 - Lilian Saseras a pu effectuer toute la préparation de Grenoble

Top 14 - Lilian Saseras a pu effectuer toute la préparation de GrenobleRugbyrama

Cette saison, après le départ de David Mélé, le demi de mêlée semble avoir une très belle carte à jouer. Il aura pour concurrents Jérémy Valençot, l’ancien Aurillacois Théo Nanette et peut-être aussi le polyvalent Australien Ben Lucas. "Je pense sincèrement qu’il n’y a pas de hiérarchie établie aujourd’hui, estime Lilian Saseras. Elle s’établira par rapport aux matchs amicaux et au championnat. Après, à titre personnel, mon objectif est un peu le même tous les ans : jouer le plus possible et apporter tout ce que je peux à l’équipe."

Contenus sponsorisés
0
0