Icon Sport

Top 14 - Les Palois peuvent-ils confirmer à Grenoble ?

Les Palois peuvent-ils confirmer à Grenoble ?

Le 05/09/2018 à 16:05Mis à jour Le 05/09/2018 à 16:07

TOP 14 - Si contre Toulon la Section Paloise a affiché de belles aptitudes défensives, il lui faut très vite retrouver son efficacité offensive pour mieux maîtriser ses matchs. Une performance à Grenoble, avant de recevoir deux cadors, passe par plus de précision en attaque.

Samedi dernier au Hameau, au coup de sifflet final, les Palois ont poussé un "ouf" de soulagement. La victoire acquise face à Toulon leur offrait une bouffée d'oxygène, une semaine après avoir connu un mémorable trou d'air à Bordeaux. Un coin de ciel bleu dans un calendrier de début de saison peuplé de nuages à venir, qui ont pour nom Grenoble, Clermont et le Stade Français. Cette victoire à domicile a-t-elle vraiment lancé la saison paloise ? "On va avoir la réponse, dès dimanche, à Grenoble, tempère le talonneur des Vert et Blanc, Laurent Bouchet. Cette victoire nous a certes enlevé un gros mal de tête, mais le programme de ces trois prochaines semaines est si copieux qu'il ne faut tirer aucune conclusion."

ll n'en demeure pas moins que le succès empoché face aux Varois a apporté son lot de satisfactions. Au-delà d'une redoutable efficacité défensive, les partenaires de Thibault Daubagna ont fait subir aux Toulonnais un véritable supplice dans les contre-rucks. Jusqu'à présent, les Palois s'appuyaient sur le spécialiste maison du grattage au sol, Steffon Armitage. Là, en revanche, ils ont affiché une organisation collective si bien huilée que le Hameau en fut interloqué.

La patte de Conrad Smith

À cinq reprises, les Toulonnais à l'initiative du mouvement furent renvoyés à leurs chères études, tandis que la Section récupéra soit le ballon soit bénéficia d'une pénalité. Mais comment ce secteur est-il devenu l'un des atouts palois ? "Au travers de skills, nous avons travaillé ce domaine avec Conrad Smith depuis la reprise, explique Laurent Bouchet. Le chef d'orchestre de l'opération est le premier soutien. Il donne le tempo et si l'on peut récupérer le ballon on y va, sinon on se replace dans la ligne. Contre Toulon nous avons bénéficié de l'effet de surprise, mais nos futurs adversaires vont très vite étudier à la vidéo un moyen de nous perturber."

Top 14 - Simon Mannix (Manager de Pau) et Conrad Smith (Entraîneur assistant)

Top 14 - Simon Mannix (Manager de Pau) et Conrad Smith (Entraîneur assistant)Icon Sport

En défense aussi, la Section a démontré de belles aptitudes. Avec 174 plaquages défensifs réussis, contre 79 pour Toulon, les Palois ont assuré. "Sans une bonne défense on n'existe pas en Top 14, insiste Laurent Bouchet. Dans ce type de match, si nous ne sommes pas à 120%, nous savons pertinemment que le résultat nous échappera." Reste désormais à peaufiner le secteur offensif où de nombreux déchets ont empêché les Béarnais de mener à bien leurs actions. Il faudra rectifier le tir dimanche à Grenoble.

Laurent Bouchet l'enfant de Grenoble

Natif de la capitale de l'Isère, Laurent Bouchet a effectué la majeure partie de sa carrière au FCG avant de rejoindre Pau, la saison dernière. C'est dire que ce retour chez lui va compter ce week-end. "C'est vraiment particulier pour moi car je vais retrouver mon club de cœur avec un autre maillot sur les épaules, confie-t-il. J'ai depuis longtemps coché ce jour sur le calendrier. Ma famille, mes amis vont être au stade et même des potes qui font partie du club des supporters des Mammouths. J'espère qu'ils vont se souvenir de moi. C'est grâce à Grenoble que j'ai accompli mon rêve d'enfant en devenant joueur professionnel."

Malgré tout le bien qu'il pense de ses ex-partenaires et qu'il sache que la tâche s'annonce très compliquée au stade des Alpes, en véritable compétiteur, Laurent Bouchet fera le maximum pour permettre aux Vert et Blanc de réaliser une performance. "Les Grenoblois en quête de points au classement vont jouer le couteau entre les dents, pense-t-il. D'autant que s'il fait chaud à cette heure de la journée, le stade va ressembler à une cuvette." Peu importe, car au vu du match qu'il a réalisé samedi dernier, Laurent Bouchet est en forme. Ses statistiques parlent d'elles-mêmes.

Contenus sponsorisés
0
0