Icon Sport

Top 14 - Les "Minots" toulonnais en apprentissage accéléré

Les "Minots" toulonnais en apprentissage accéléré
Par AFP

Le 27/01/2019 à 10:03Mis à jour Le 27/01/2019 à 11:52

TOP 14 - En pensant à l'avenir : éliminé en Coupe d'Europe, largué en Top 14 avant de recevoir le Stade Français dimanche (16h50) lors de la 15ème journée, Toulon peut profiter de la deuxième partie de saison pour aguerrir ses jeunes pousses, figures de proue de son nouveau projet.

Un rayon de soleil dans une saison morose: vendredi dernier, le RCT a enfin arraché, à Newcastle en Coupe d'Europe, sa première victoire à l'extérieur cette saison (27-24). Avec huit joueurs issus du centre de formation dans le groupe, une génération biberonnée aux succès de la bande à Jonny Wilkinson et consorts --victorieuse de trois Coupes d'Europe (2013 à 2015) et d'un Championnat de France (2014). Ils seront autant sur la feuille de match dimanche (Emerick Setiano, Jean-Baptiste Gros, Yoan Cottin et Mathieu Smaïli titulaires; Bastien Soury, Bruce Devaux, Louis Carbonel et Simon Moretti remplaçants): aux côtés de joueurs de renommés internationale (Milner-Skudder, Etzebeth et Serin ont signé pour la saison prochaine), ces jeunes sont au centre du projet 2019-2023 lancé par le président Mourad Boudjellal et le nouvel actionnaire Bernard Lemaître.

Top 14 - Simon Moretti (Toulon)

Top 14 - Simon Moretti (Toulon)Other Agency

Et dont le pilier est la construction d'un nouveau centre d'entraînement ultra-moderne, nommé la Fabrique à Champions, où cohabiteront professionnels et espoirs dans le but de créer une culture club à l'ancrage régional. En attendant qu'il sorte de terre, les espoirs varois font leur trou après avoir, pour certains, été sacrés double champions de France Crabos (17-19 ans) en 2016 et 2017 avec le RCT. Autre preuve que la formation varoise est en pleine renaissance, Toulon est le club le mieux représenté dans le groupe de l'équipe de France des moins de 20 ans retenu pour préparer le Tournoi des six nations à venir (Gros, Vanverberghe, Carbonel, Smaïli et Erwan Dridi).

Sept bizuths lancés

Deux de ces "Bleuets" (Vanverberghe et Smaïli) ont découvert cette saison le monde professionnel, lancés dans le grand le bain comme cinq autres joueurs (Devaux, Matthieu Loudet, Cottin, Moretti et Antoine Zeghdar) par Patrice Collazo. Le manager varois s'est ainsi montré fidèle à sa philosophie de bâtisseur et de formateur, lui qui, alors à La Rochelle, a amené au niveau international les jeunes Pierre Bourgarit ou encore Dany Priso. Alors que la cascade de blessés sur la Rade et les mauvais résultats auraient pu pousser le club à recruter. Hormis le deuxième ligne Brian Alainu'uese, il n'en a rien été.

"Prendre un mec pour prendre un mec, je préfère faire débuter les jeunes !" explique Collazo, natif de la Seyne-sur-Mer, à quelques kilomètres de Toulon. "Malgré le contexte, il n'y a pas d'âge qui rentre en compte si tu es bon. Et ici, on a de bons jeunes joueurs", estime de son côté le deuxième ligne sud-africain expérimenté Juandre Kruger.Même lancés dans un collectif sans repères, les intéressés apprécient. "Patrice nous a beaucoup utilisés. C'est plaisant que l'on nous fasse confiance", déclare ainsi Moretti. Il reste "de l'appréhension avant les matches, poursuit le jeune corse. Mais depuis tout petit, on joue ensemble et on rêve d'être avec les professionnels". Ils leur reste quatre mois, cette saison, pour lui donner davantage de corps.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0