Icon Sport

Top 14 - Le Stade toulousain sur de bons rails

Le Stade toulousain sur de bons rails

Le 02/09/2018 à 17:01Mis à jour Le 02/09/2018 à 17:05

TOP 14 - Avec six points pris lors de ses deux premières rencontres à Lyon et Grenoble, Toulouse a bien lancé sa saison. S’ils sont satisfaits, les Haut-Garonnais ne s’enflamment pas, conscients que le contenu reste perfectible.

L’air de Rhône-Alpes a été bénéfique aux Toulousains. Après leur match nul (16-16) à Lyon, ils ont décroché au forceps leur premier succès de la saison à Grenoble samedi soir (23-20). "Il est évident que sur deux premières sorties à l’extérieur, le résultat est positif. Six points sur huit possible c’est un très bon résultat pour nous sur ce début de saison, se satisfaisait William Servat. Après, vous savez, on n’est jamais plus en danger que quand justement on sort de deux matchs comme ça et notamment quand on reçoit (ensuite, N.D.L.R.) les grosses écuries."

Servat :

" Les joueurs ont fait preuve d’un état d’esprit extraordinaire"

Si l’entraîneur des avants toulousain a pointé les difficultés de son équipe notamment sur "les phases de ballons portés et au sol avec quelques fautes qui étaient faciles à éviter", il a surtout loué son attitude. "Même si tout n’a pas été parfait techniquement, les joueurs ont fait preuve d’un état d’esprit extraordinaire. Ils ont vraiment joué en équipe et mouillé le maillot dans un match où il y a eu énormément d’engagement."

Top 14 - William Servat (Toulouse) lors du match contre Lyon

Top 14 - William Servat (Toulouse) lors du match contre LyonIcon Sport

"On est allé chercher cette victoire, appréciait également l’ailier Yoann Huget. On savait, par rapport à nos concurrents directs, qu’il fallait revenir avec des points. […] La deuxième période a été plus maîtrisée de notre part parce qu’on a réussi à aller chez eux. Maintenant il y a eu beaucoup d’en-avants de notre côté en deuxième mi-temps. À nous d’être plus maîtres de notre jeu et plus constants sur toute la durée d’un match."

Au-delà des points, l’importance de l’aspect psychologique

Entré en jeu à treize minutes de la fin à Grenoble, le centre Maxime Mermoz soulignait l’importance de ces bons débuts pour les têtes. "On n’a peut-être pas été brillants par rapport à certaines équipes qui ont montré plus de précision mais en tout cas on a mis les ingrédients suffisants pour ramener des points. Au-delà du point de vue comptable, c’était super important au niveau de l’aspect psychologique et pour instaurer une dynamique."

Les Toulousains sont conscients que ce succès en Isère aurait très bien pu aussi se transformer en deuxième résultat nul consécutif à l’extérieur si les Isérois avaient pris les trois points face aux poteaux en fin de partie plutôt que de choisir la pénaltouche pour tenter de l’emporter. "Les Grenoblois venaient de bénéficier de trois avantages sur touche-ballons portés. Leur choix était dans leur logique et sincèrement cela aurait pu être difficile pour nous, commentait William Servat. Ce ballon gagné (en touche, N.D.L.R.) est un peu le tournant du match sur la fin puisque le fait de le récupérer nous redonne les cartes en main pour finir cette rencontre."

Huget "surpris" par le choix des Grenoblois

Top 14 - Yoann Huget (Toulouse) contre Lyon

Top 14 - Yoann Huget (Toulouse) contre LyonIcon Sport

"J’ai été surpris (de leur choix, N.D.L.R), confiait Yoann Huget. C’est courageux de leur part, parfois fois ça paye, là non. C’est dommage pour eux. En tout cas, il ne faut qu’ils perdent cette ambition pour avoir le plus de points possibles à la fin." "C’est bien, ils sont ambitieux, abondait Maxime Mermoz. Ils perdent seulement un point et se sont donné les moyens d’en gagner trois. C’est tout à leur honneur et c’est tant mieux pour nous !"

Désormais, il s’agit pour les Toulousains de ne pas gâcher ce départ réussi en trébuchant pour leur première sortie à domicile contre La Rochelle samedi (17h). "Il y a des rendez-vous à ne pas manquer,cadre Yoann Huget. On espère qu’on ne manquera pas celui-là." "Je pense qu’on aura un peu de grinta pour défendre nos couleurs dans notre stade", termine Maxime Mermoz.

Contenus sponsorisés
0
0