Icon Sport

Top 14 - Le Racing 92 atomise Agen

Le Racing 92 atomise Agen

Le 08/09/2018 à 20:52Mis à jour Le 08/09/2018 à 21:41

TOP 14 - Les Racingmen se sont rattrapés après leur défaite à domicile face à Clermont la semaine dernière. Dans une première mi-temps tout feu tout flamme, les Franciliens l'emportent avec le bonus offensif (59-7). Les Agenais repartent de la Paris Défense Aréna avec les valises pleines.

Vexés ! Les Racingmen avaient vécu comme une humiliation le lourd revers à domicile il y a une semaine devant Clermont (17-40). Résultat, ils se sont révoltés ce samedi. C’est un SU Agen rajeuni qui a payé la note (59-7). Notamment avec une première mi-temps de feu (49-7) des hommes de Laurent Travers et Laurent Labit. Si le rythme a légèrement baissé dans le deuxième acte, le Racing 92 s’offre un succès bonifié avec un festival d’essais (9 !). Cette victoire permet au club francilien de se remettre la tête à l’endroit en ce début de saison.

Top 14 - Virimi Vakatawa (Racing) contre Agen

Top 14 - Virimi Vakatawa (Racing) contre AgenIcon Sport

Récital des Racingmen

Un Racing 92 piqué au vif par une défaite face à un SU Agen remaniée avec de nombreux jeunes, voilà une opposition qui parait rapidement déséquilibrée. Cela se vérifie sur le terrain. Les Racingmen compilent les essais en début de partie par Vakatawa (2e, 17e), Ryan (4e), Dupichot (14e). Surtout, ils varient leurs essais construits sur du jeu de trois-quarts ou bien d’avants, certaines offensives étant conclues après de bons groupés pénétrants. Les Agenais ont une réaction éclaire avec un essai de Metge (9e) et contrarient leurs adversaires dans le secteur de la mêlée fermée.

Top 14 - Simon Zebo (Racing) allant marqué son essai contre Agen

Top 14 - Simon Zebo (Racing) allant marqué son essai contre AgenIcon Sport

Mais à part cela, les Franciliens peuvent aisément dérouler. Ils ajoutent de nouveaux essais par Rokocoko (30e) et Chat (39e) avant la pause. Un véritable récital avec déjà 7 réalisations, validés par 7 transformations de l’impeccable Finn Russell. A la pause, le Racing 92 mène donc 49-7, avec le sentiment d’avoir mis les pendules à l’heure par rapport à la semaine précédente.

Agen se réveille… sans scorer

Le deuxième acte va proposer un changement de physionomie. Le Racing 92 lève un peu le pied ou plutôt c’est Agen qui pousse l’équipe francilienne à moins attaquer. Et donc à plus défendre. Le banc des Suavistes apporte de la fraicheur et les Agenais multiplient les offensives pour tenter de gommer un peu l’écart au score. Mais sans succès car les hommes de Mauricio Reggiardo se cassent les dents sur la défense du Racing 92. Et à force d’user leurs forces sans réussir à scorer, les Agenais se font bien contrer par quelques fulgurances des Racingmen. Un intervalle pris par Vakatawa offre un essai à Zebo (63e) et l’interception de Dupichot permet à l’arrière de s’offrir un doublé (77e).

Top 14 - Joe Rokocoko (Racing) prend un carton rouge en fin de match contre Agen

Top 14 - Joe Rokocoko (Racing) prend un carton rouge en fin de match contre AgenIcon Sport

Le carton rouge récolté par Rokocoko pour deux cartons jaunes sonne comme l’une des seules fausses notes de la soirée pour le club francilien. Le Racing 92 s’impose 59-7 et relève la tête. En face, Agen peut toujours se dire que malgré de telles déroutes la saison passée, le club avait réussi à rester en Top 14. Une bien maigre consolation certes mais il semblait bien difficile de résister face au récital du Racing 92 samedi soir.

Contenus sponsorisés
0
0