Other Agency

L’Aviron va crescendo

L’Aviron va crescendo
Par Rugbyrama

Le 10/08/2019 à 20:19Mis à jour Le 10/08/2019 à 21:24

TOP 14 - L’Aviron bayonnais a remporté, vendredi soir, son premier match de la saison face à la Section Paloise. Aidés par une grosse défense, les Basques montent en puissance, avant la reprise du championnat.

Cette fois, l’Aviron avait vraiment envie de gagner. Coiffés sur le fil la semaine dernière par le Stade Français, les ciel et blanc, à force de patience et de réalisme, ont battu le voisin Palois, 20-12, vendredi soir. Si tout n’a pas été parfait, les locaux ont avant tout montré que leur défense, clé de la réussite en Pro D2 l’an dernier, était toujours aussi bonne. Une histoire d’état d’esprit... "Le groupe a affiché beaucoup de cohésion, soulignait Rémy Ladauge à la fin du match. Les Palois nous ont mis pas mal de vitesse en première mi-temps. Nous étions un peu en difficulté sur les largeurs, mais nous n’avons pas lâché." Et acculés de longues minutes dans leurs 22 mètres aux alentours de la 20e, les coéquipiers d’Antoine Battut ont résisté, résisté, avant d'encaisser un essai de pénalité sur mêlée.

Top 14 - Romain Barthélémy les yeux rivés sur la mêlée entre Bayonne et Pau

Top 14 - Romain Barthélémy les yeux rivés sur la mêlée entre Bayonne et PauOther Agency

La mêlée, justement, a été en difficulté vendredi. Notamment en première période. Mais l’entrée, assez tôt dans la partie, de l’ancien Bordelais Viliamu Afatia, a permis de stabiliser le pack de l’Aviron. "Au rang des déceptions, il y a eu aussi trop de jeu sous pression dans notre camp, trop d’offloads avec des passes à risque, qui nous remettent sous pression, regrettait Ladauge. En Top 14, nous ne serons pas pardonnés sur ce genre de comportement. Il faut vraiment que l’on arrive à jauger les opportunités que l’on a de jouer debout. Nous avons une équipe très adaptative et créative. Il faut le faire à bon escient, parce qu’en Top 14 on sera puni très très vite." Reste que malgré tout, l’Aviron l’a emporté et a fait grimper la jauge de son capital confiance avant son dernier match de préparation contre l’USAP, dans une semaine.

Duputs au four et au moulin, Ruru prometteur

Pour sa première rencontre sous ses nouvelles couleurs, le demi de mêlée Michael Ruru a livré une copie plus que convenable. Associé à Romain Barthélémy à la charnière, il a été efficace dans le jeu au pied d’occupation et dans la gestion. "Cette charnière nous a permis de ne pas trop surjouer dans notre camp, c’est intéressant", analysait Rémy Ladauge après la rencontre.

Top 14 - La recrue bayonnaise Michael Ruru face à l'alignement palois

Top 14 - La recrue bayonnaise Michael Ruru face à l'alignement paloisIcon Sport

Comme la semaine dernière, Mat Luamanu fut l’avant le plus en vue, alors que derrière Arthur Duhau s’est démarqué par sa pointe de vitesse et sa défense sur l’homme. Au cours du second acte, rapidement dynamisé par un Aymeric Luc toujours aussi entreprenant, on retiendra qu’Arnaud Duputs revient bien. Absent des terrains pendant près d’un an et demi, le troisième ligne aile était tout simplement mort de faim et omniprésent que ce soit en attaque ou en défense. "Il me faut du temps de jeu pour retrouver des sensations même si ce n’est pas évident, expliquait-il après la rencontre. J’ai la tête qui va bien. C’est le principal, c’est ce que j’attendais de ces deux premiers matchs. Ce n’était pas forcément facile l’année dernière, donc ce que je regarde, c’est le plaisir que je prends maintenant sur le terrain."

De retour, également, après neuf mois sans jouer, Rémy Baget - qui remplaçait Djibril Camara absent car sa compagne accouchait - n’a pas eu beaucoup d’occasions pour s’exprimer. Mais sur le seul véritable ballon d’attaque où il fut sollicité, l’ailier a montré que le staff pourra compter sur lui dans la rotation. Le seul bémol de la soirée restera finalement la sortie prématurée de Filimo Taofifenua, touché à un genou.

Par Pablo Ordas

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0