Icon Sport

Sempéré : "Ce n’est pas le meilleur moment pour jouer Montpellier"

Sempéré : "Ce n’est pas le meilleur moment pour jouer Montpellier"

Le 15/05/2019 à 18:09

TOP 14 - Toujours en course pour une qualification en phases finales du TOP 14, le Stade français devra toutefois se défaire dimanche (12h30) d’une équipe de Montpellier particulièrement en forme sur cette fin de saison.

Rugbyrama : Laurent, quel a été réellement l’impact de votre victoire face au Racing 92 (27-23) ? A-t-elle renforcé le groupe ?

Laurent Sempéré : Déjà, on peut considérer que c’est un exploit d’aller au Racing, d’autant plus quand on connaît la rivalité entre les deux clubs. Après, compte-tenu du contexte avec les absents où on nous donnait perdants, les gars ont réussi à faire quelque chose de grand. Pour notre confiance, c’est rassurant. Cette victoire nous a fait beaucoup de bien.

Avec la litanie de blessés, l’équipe s’appuie sur de nombreux jeunes. Peuvent-il vous apporter cette insouciance pour espérer une qualification ?

L. S. : Tous ces jeunes s’entraînent avec nous depuis le début de l’année. Ils ne sont pas forcément beaucoup utilisés. Mais là, c’est la démonstration de la force de notre groupe. On n’y arrivera que tous ensemble. On se rend compte à que point ce groupe a une âme.

" Humainement, cette équipe a des ressources"

Le club a connu tout au long de la saison une actualité extra-sportive tendue. Avez-vous eu peur que le groupe explose ?

L. S. : Il y a plusieurs moments clés dans cette saison où le groupe a montré à quel point il était uni. Il y a cette victoire contre le Racing mais je pense également à ce succès à 13 contre 15 face à Agen, à notre victoire à Castres ou à La Rochelle. Humainement, cette équipe a des ressources.

Avec le recul, comprenez-vous pourquoi vous êtes plus à l’aise à l’extérieur ?

L. S. : J’arrive à l’identifier et on ne change pas notre recette. Ça nous a plutôt réussi cette année. Avec nos victoires à l’extérieur, notre appétit est grandissant. On n’a pas besoin d’évoquer les phases finales ou de se raconter des histoires. Mais avec le recul, il faudra surtout comprendre pourquoi on n’est pas sereins à Jean-Bouin. A l’heure du bilan, il faudra trouver des solutions.

" J’ai très bien écouté le Docteur WIld. Et c’est pour ça que je ne viens rien dire (sur ses propos)"

Dimanche, vous affrontez un concurrent direct pour la qualification. Quel regard portez-vous sur cette équipe de Montpellier ?

L. S. : Quand je vois cette équipe jouer, je me dis que ce n’est pas le meilleur moment de la saison pour la jouer. Ils sont en forme. Ils ont eu un creux et là ils reviennent hyper bien. J’ai l’impression qu’il y a eu du changement et ils enchaînement les très bonnes prestations. Ça va être un grand rendez-vous.

Avez-vous écouté les propos de Hans-Peter Wild durant le derby où il évoquait son engagement financier tout en sermonnant certains joueurs…

L. S. : Je l’ai bien écouté… je l’ai très bien écouté. Et c’est pour ça que je ne vais rien dire, du moins dans la presse et pas à quelques jours d’un match capital.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0