Icon Sport

L’ASM veut se préparer vite mais bien

L’ASM veut se préparer vite mais bien

Le 19/07/2019 à 14:57

TOP 14 - Les Clermontois ont repris l’entraînement, un mois après la finale du Top 14. Sans les internationaux mais avec les nouveaux et les jeunes, ils ont entamé une préparation courte mais intense, avec la même envie que la saison dernière.

"Bienvenue au club Mike ! Bienvenue à Clermont !" Pour Mike Tadjer le nouveau talonneur comme pour l’ensemble des joueurs de l’ASM, il flottait sur la plaine des Gravanches en ce jeudi 18 juillet comme un vent de rentrée scolaire. Oui, les vice-champions de France et vainqueurs de la Challenge Cup avaient repris la veille mais cette deuxième journée marquait les retrouvailles entre la Yellow Army et son équipe fétiche. Plus de 800 supporters étaient venus pour apercevoir les nouvelles recrues et les jokers Coupe du monde lors de ce rare entraînement ouvert au public.

Mais les supporters découvraient un groupe chamboulé par l’absence d’une douzaine d’internationaux (Naqalevu doit rentrer lundi ndlr) et celles de Parra, Fischer, Ezeala, blessés de longue date ou encore celles de Lapandry (adducteur), Grosso (dos), Timani (cheville) ou Rudy Paige (ischio) l’un des jokers Coupe du monde, tous en réhabilitation selon Franck Azéma. Les autres nouveaux étaient bien là : Mike Tadjer, George Merrick et Jake McIntyre ainsi que les deux jokers JJ Engelbrecht et Faifili Levave, qui a impressionné plus d’un spectateur par sa densité physique.

Permiership - Geaorge Merrick (Harlequins)

Permiership - Geaorge Merrick (Harlequins)Icon Sport

Le staff se laisse du temps pour prendre un pilier supplémentaire comme joker et se renforcer en première ligne. Les jeunes aussi étaient là avec la nouvelle recrue bayonnaise Cheikh Tiberghien et les gars du coin, les Ruaud, Treilles ou Dessaigne. "Que ce soit les jokers ou les recrues, à part Rudy qui n’a pas pu s’entraîner à cause d’un ischio qui tirait un peu, par précaution, mais il sera là lundi à l’entraînement, il y a une belle implication de tous expliquait Franck Azéma. Ils ont envie de montrer pourquoi ils sont venus à l’ASM. C’est une bonne chose. "

" Il faut aller à l’essentiel et survoler toutes les bases rapidement tout en trouvant des repères là-dedans et avoir un maximum de cohésion. Il faut trouver un équilibre dans l’état de forme de chacun."

Les joueurs avaient bien sûr un programme à suivre pendant ce mois de vacances bien mérité. "On ne peut pas rester sur le canapé en mangeant des chips pendant quatre semaines rappelait Nick Abendanon. Il faut que l’on bouge en faisant attention à ce que l’on mange. Il y a deux ou trois joueurs, certains jeunes, qui sont revenus avec un peu de gras (rires) mais sinon le groupe était bien en forme." Ça balance un peu mais c’est de bonne guerre.

Il faut bien ça pour repartir à l’assaut d’une saison marathon. Après une année quasi parfaite, c’est compliqué, mais il faudra faire encore mieux. Cet été, la préparation sera courte mais intense. "Ce n’est pas la première fois rappelle Azéma. Il faut aller à l’essentiel et survoler toutes les bases rapidement. Depuis mercredi on travaille notre attaque, la défense tout en trouvant des repères là-dedans et avoir un maximum de cohésion. Il faut trouver un équilibre dans l’état de forme de chacun."

Top 14 - Franck Azéma (Clermont)

Top 14 - Franck Azéma (Clermont)Icon Sport

Sébastien Bourdin, le préparateur physique en chef est aux manettes. Nouveauté cette saison, il sera épaulé par un nouveau préparateur physique : Mark Robertson ancien international écossais à VII. En attendant, sur le pré, tout le monde en bave, les Espoirs comme les anciens. La séance de fractionnés est intense en fin d’entraînement mais personne ne lâchera, même les plus émoussés, soutenus de la voix par Aurélien Rougerie et les supporters. Même sans les tauliers, l’envie est la même que la saison dernière à la même époque. Avec une quinzaine d’Espoirs à l’entraînement, les jeunes sont presque en majorité dans ce groupe.

"C’est beaucoup plus dur, c’est beaucoup plus physique explique le centre Léo Treilles, 19 ans. Mais c’est ce que l’on recherche, on travaille pour ça toute l’année avec les Espoirs, pour faire la prépa. C’est une année de Coupe du monde donc on va se donner à fond pendant six semaines et on verra. On a tous cette idée dans un coin de la tête. Ce n’est que du bonus. Il y avait un peu de stress quand même, c’est un rêve de jouer ici, dans son club formateur. Les cadres sont super avec nous, ils nous conseillent. Quand vous côtoyer un joueur comme Toeava, il vous apprend le rugby rien qu’en le regardant jouer. "

Après 10 jours dans la torpeur clermontoise, les Jaunards iront en stage à Tignes fin juillet avant d’affronter La Rochelle et Lyon en matches de préparation. "On va jouer deux belles écuries confirme Azéma. C’est vrai on joue aussi La Rochelle lors de la première journée. Mais c’est bon de jouer de grosses équipes en préparation pour savoir où on se situe et ce que l’on doit améliorer. Le stage à Tignes, on ne l’a jamais fait en équipe donc c’est bien aussi de découvrir un autre environnement et l’altitude. Cela permettra de se découvrir aussi pendant ce stage car il y a beaucoup de nouveaux, à la fois des jeunes qui montent, dont deux champions du monde et des gars qui arrivent au club. On va essayer de passer du bon temps aussi ensemble."

Avant de retrouver le championnat, il y a des passages obligés dans la construction d’un groupe de joueurs qui va peut-être vivre onze mois ensemble.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0