Icon Sport

Top 14 - L’ASM de retour au Hameau

L’ASM de retour au Hameau

Le 11/09/2018 à 16:02Mis à jour Le 11/09/2018 à 16:12

TOP 14 - Leader invaincu du championnat, Clermont se déplace deux fois en deux journées, à Pau et à Bordeaux. La saison dernière, la défaite encaissée sur le fil au Hameau avait entraîné l’ASM dans une spirale négative très dangereuse. Les Auvergnats s’en souviennent.

"C’est là où la saison bascule se rappelait Morgan Parra. Nous étions dans la difficulté, avec beaucoup de blessés, c’était compliqué. Tout bascule à Pau oui. " Presque neuf mois après, cette soirée dans le Béarn reste un très mauvais souvenir et un tournant pour le champion 2017. Ce samedi 23 décembre, à deux jours des fêtes, l’ASM tenait son cadeau de Noël : sa première victoire à l’extérieur et l’occasion de remonter en haut du classement.

Après un nul à Oyonnax et une victoire sans bonus contre Agen, Clermont fait du surplace. Les Auvergnats, double vainqueurs avec la manière des Saracens en Coupe d’Europe, sont émoussés et ont toujours des absents. Mais ils restent solidaires jusqu’à la dernière minute avec un groupe rajeunie par Astier, Barjaud, Simutoga, Ruaud et Kakabadze.

Menés à la mi-temps, ils renversent le match avant que Parra et Taylor ne se livrent un beau duel de buteur. Dans les arrêts de jeu, l’ASM mène 19-21, tient sa victoire et a une mêlée dans son camp. Les esprits s’échauffent, la fin de partie est tendue. Le pilier Beqa Kakabadze commet l’irréparable et décoche un coup de poing au talonneur béarnais. Carton jaune et pénalité face aux poteaux, Taylor passe les trois points de la gagne (22-21). C’est un tournant dans la saison, l’ASM ne se remettra pas de cette perte de sang-froid.

"Notre saison bascule certainement à Pau, confirme Franck Azéma. Nous sortions de la Coupe d’Europe et dans les arrêts de jeu on perd connement ce match. Cela a généré beaucoup de frustration. "

Par la suite, Castres viendra mettre un autre coup sur la tête des champions de France en gagnant au Michelin en fin de match. Clermont ne s’en sort plus et perd lourdement au Racing et à la maison contre Montpellier d’un point. L’ASM est à bout de souffle et craque encore à Lyon puis est battue par Oyonnax en Auvergne.

La crise couve, l’infirmerie est toujours pleine et on en vient même à parler de relégation. "Une saison pas comme les autres » expliquera Morgan Parra… Il faudra attendre le 4 mars et la réception de La Rochelle pour voir une victoire clermontoise en championnat, la première depuis décembre 2017. L’ASM gagnera ensuite à Brive avant de prendre sa revanche face à Pau. De quoi respirer enfin.

Avant d’aller dans le Béarn samedi, c’est le jour et la nuit avec l’hiver dernier. Franck Azéma a tout son groupe et l’ASM a réalisé un 14 sur 15 au plan comptable avec une victoire à l’extérieur au Racing, ce qui est déjà aussi bien que l’an dernier. On a retrouvé enfin le beau Clermont.

"14 points sur 15 possibles, c’est le top par rapport à l’année dernière avouait Morgan Parra. Après il faut ramener des points de l’extérieur. On l’a fait au Racing et on confirme à la maison, c’était important. Mais oui c’est un départ différent de celui de la saison dernière. Nous avons deux déplacements et nous n’avons pas la prétention de dire que nous allons nous imposer mais il faut au moins prendre des points qui peuvent être importants à la fin. Nous l’avons vu l’an dernier, nous n’arrivions pas à gagner hors de nos bases et à aller chercher des bonus. "

Après avoir haussé son niveau de jeu au Racing et face au Stade français, les Clermontois devront encore rester sur des standards élevés face à une équipe décomplexée par sa victoire à Grenoble. Clermont sait où il met les pieds et Toulon a déjà perdu dans le Béarn (20-10). Face aux anciens clermontois Domingo, Stanley et Septar (Adrien Planté, cheville fracturée, est blessé) les Auvergnats voudront confirmer leur renouveau à l’extérieur. Et chasser un très mauvais souvenir.

Contenus sponsorisés
0
0