Icon Sport

L’antisèche : Montpellier l’a fait, journée noire pour Castres

L’antisèche : Montpellier l’a fait, journée noire pour Castres

Le 25/05/2019 à 19:28Mis à jour Le 25/05/2019 à 19:32

TOP 14 - La saison régulière de Top 14 a livré son verdict ce samedi. À la surprise générale, le CO, battu à domicile par Toulon (16-25), est éliminé des phases finales, au contraire de Montpellier, qui a réussi l’exploit à Clermont (27-28). Le Racing 92 et La Rochelle, qui ont fait le boulot, se rencontreront en barrage.

Le jeu : le MHR en costaud, La Rochelle puissance douze

Plus que les mots, les larmes de Benoît Paillaugue au coup de sifflet final à Marcel-Michelin traduisaient pleinement l’ascenceur émotionnel vécu par les Montpelliérains en Auvergne. Face à des Clermontois qui n’ont pas galvaudé cette dernière journée, ils ont dû puiser au fond d’eux-mêmes pour aller chercher leur qualification, notamment dans dix dernières minutes chaudes après un essai d’Ulugia (69e) qui a ramené les Jaunards à un petit point. Une fin de match suivi via les smartphones par les Castrais, réduits à l’impuissance à Pierre-Antoine par des Toulonnais qui n’avaient pourtant rien à jouer.

L’UBB non plus n’avaient rien à jouer à La Rochelle et là, par contre, cela s’est vu (81-12). Après avoir fait illusion en première période, les Girondins sont partis en vacances avant l’heure. Résultat, douze essais encaissés dont huit en seconde période et quatre dans le dernier quart d’heure. Une fessée qui offre la cinquième place aux Maritimes. Ils se rendront en barrage à Colombes, sur la pelouse d’un Racing 92 qui a plié son affaire très tôt à Agen (3-35) avec un bonus offensif en poche dès le début de la seconde période. Les autres résultats : le Stade toulousain a logiquement étrillé Perpignan (47-7), le Stade français a également eu de la marge contre Pau (31-17) tandis que Lyon a eu plus de mal à se défaire de Grenoble (23-24) qui s’est donné quelques certitudes avant un barrage à la vie à la mort contre le finaliste malheureux du Pro D2.

Les joueurs : un doublé qui vaut de l’or pour Delhommel, 100e essai à Paris pour Arias

Durant la première moitié de saison, Youri Delhommel ferraillaient sur les terrains de Pro D2 avec Massy. Quelques mois plus tard, le jeune talonneur (23 ans) inscrit son premier doublé en Top 14, celui qui propulse Montpellier en barrage au terme d’un scenario et d’une saison incroyable. Assurément la belle petite histoire dans la grande histoire de la remontée héraultaise.

Julien Arias, lui, en a inscrit quelques uns, des doublés. L’ailier de 35 ans vivait face à Pau son dernier match avec le Stade français, qu’il a rejoint en 2004 et avec qui il a été deux fois champion de France (2007-2019). À l’image de sa longue page parisienne, il a fait les choses en grand en inscrivant son centième essai avec le Stade français, après moins de deux minutes de jeu. Son dernier à Paris.

Le tournant qui n’a pas eu lieu : l’essai refusé à Uhila

On est à moins de cinq minutes de la fin à Marcel-Michelin et la pression se fait suffocante pour Montpellier. Au bout d’une action rondement menée, le pilier Loni Uhila s’en va aplatir derrière la ligne. Mathieu Raynal, l’arbitre de la rencontre, demande s’il y a une raison de refuser l’essai. Son assistant vidéo, Denis Grenouillet, lui en donne une : un en-avant de passe clermontois sur la dernière transmission. Pas essai donc et une décision capitale pour les phases finales.

La stat’ : 98

Il ne faisait que peu de doutes que le Stade toulousain battrait le record de points en Top 14, lui qui devait pour cela battre l’Usap à domicile. Les Haut-Garonnais ont pris cet objectif avec sérieux et terminent la saison avec 98 points et un total pharaonique de 102 essais en 26 matchs.

La question : qui pour détrôner Castres ?

C’est une certitude, le Top 14 aura un nouveau champion le 15 juin prochain puisque le détenteur du Brennus, Castres, est évincé des phases finales. Les six prétendants à sa succession : Toulouse, Clermont, Lyon, le Racing 92, La Rochelle et Montpellier. Les Héraultais, portés par leur incroyable dynamique et leur retour du diable Vauvert, se rendront à Gerland pour un remake de la dernière demi-finale, qu’ils avaient survolés l’an dernier (40-14). Le vainqueur défiera Clermont. Dans l’autre partie de tableau, Le Racing 92 et La Rochelle se disputeront l’autre ticket pour les demi-finales et un match face à l’ogre toulousain. Des Rouge et Noir qui ont déjà battu trois fois les Franciliens cette saison toutes compétitions confondues. Lequel de ces six-là soulèvera le Bouclier au Stade de France ? Faites vos jeux.

Qui pour détrôner Castres ?

Sondage
18475 vote(s)
Toulouse
Clermont
Lyon
Racing 92
La Rochelle
Montpellier
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0