Icon Sport

Top 14 – L’antisèche : Le leader clermontois impuissant chez le champion en titre castrais

L’antisèche : Le leader clermontois impuissant chez le champion en titre castrais
Par Rugbyrama

Le 26/01/2019 à 17:42Mis à jour Le 26/01/2019 à 18:11

TOP 14 – C’est à Castres que le leader du championnat Clermont a perdu pour la première fois depuis 13 rencontres. Inoffensifs, les Auvergnats n’ont jamais vraiment inquiété un CO visiblement reboosté après la parenthèse européenne.

Le match

Les locaux démarrent sur les chapeaux de roue et mènent rapidement les débats grâce à un essai d’Armand Batlle sous les poteaux. Les grosses dominations castraises s’enchaînent et Martin Laveau aggrave la marque peu avant la pause. La deuxième période verra une meilleure réussite tarnaise au pied qui assurera le succès du groupe de Christophe Urios.

Les meilleurs : Steve Mafi au four et au moulin

Le deuxième ligne tongien s’est véritablement démultiplié sur la pelouse de Pierre-Fabre. Actif en défense, Mafi a surtout été présent dans la plupart des ballons d’attaque, jouant les surnombres sur les ailes ou en perçant comme il l’a fait au retour des vestiaires. À ses côtés, Maama Vaipulu a énormément fait profiter de sa puissance offensive et à l’arrière Geoffrey Palis était dans tous les bons coups. En face, Peceli Yato n’a pas été irréprochable au plaquage mais a réalisé un nouveau bon match tandis que Rémy Grosso, par son interception au milieu de terrain, a été décisif. Benjamin Kayser a fait une bonne entrée en jeu mais cela n’a pas suffi.

Steve Mafi a échappé plus d'une fois à la défense clermontoise.

Steve Mafi a échappé plus d'une fois à la défense clermontoise.Icon Sport

Le fait du match : Le manque d’agressivité de Clermont

Contrairement à leurs hôtes métamorphosés par la Coupe d’Europe, les Asémistes ont manqué de beaucoup de choses dans cette ouverture de la 15e journée. De l’ambition nécessairement, en témoignent les jeux au pied d’occupation et les longues séquences à défendre pour finalement céder. Mais surtout, les Auvergnats ont été terriblement déficients dans l’impact, subissant de plein fouet les assauts tarnais sans savoir leur rendre la politesse. À l’avenir il faudra corriger ces lacunes dans la dimension physique pour défendre son fauteuil de leader.

Florian Vialelle échappe au plaquage de Rémi Lamerat

Florian Vialelle échappe au plaquage de Rémi LameratIcon Sport

Les tweets

Évidemment les utilisateurs du réseau social Twitter ont largement réagi aux décisions arbitrales contestables sur le double déblayage agressif de Jenneker et l’essai de Yato provoqué par le duel entre Caballero et Chouly en pleine mêlée.

La stat’ : L’étonnante imprécision au pied des deux équipes

Les Clermontois auraient pu espérer obtenir plus de ce rencontre s’ils avaient fait preuve d’une meilleure réussite face aux perches. Les deux échecs de Nanai-Williams et celui de Laidlaw fait tomber la moyenne de l’ASM à 40% de coups de pied réussis. Le CO ne fait pas mieux à l’image d’un surprenant Benjamin Urdapilleta qui réalise un 5/8.

La décla’

" Ils ont su mettre le combat au centre et de cette manière ils peuvent battre n’importe qui." Rémi Lamerat au micro de Canal +"

La question

Le CO va-t-il finir dans le top 6 ?

Sondage
3019 vote(s)
Oui
Non

Auteurs d’une partie très solidaire et rythmée, les Castrais ont peut-être relancé la machine grâce à un match référence contre le leader du championnat. Ils pourraient d’ailleurs croire de nouveau à une qualification en phase finale. Pour ce faire, le 8e (à 7 points de la 6e place) devra réaliser une fin de saison remarquable, comme c’était déjà le cas l’an dernier...

Par Quentin Put

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés