Icon Sport

Top 14 - La Yellow Army a retrouvé le sourire

La Yellow Army a retrouvé le sourire

Le 18/09/2018 à 13:13Mis à jour Le 19/09/2018 à 09:35

TOP 14 - Après une saison très laborieuse, les supporters clermontois revivent. L’ASM est invaincue et s’ils ne rêvent pas encore d’un troisième Bouclier de Brennus, ils prennent à nouveau du plaisir à voir jouer leur équipe fétiche.

La Yellow Army a retrouvé la banane et cela se sent. "Les gens restent plus longtemps au stade après les matches, nous étions plus de 18 000 pour le Stade français et pour le match face au RC Toulon c’est déjà plein explique Thierry Fraisse le président de l’Interclubs, qui regroupe les associations de supporters. L’an dernier, le match à Pau avait été le début d’une spirale négative alors que là c’est une belle revanche, ça tourne. Dans les têtes cela fait du bien. Après une mauvaise saison, on entame peut-être une nouvelle bonne décennie. "

Avec quatre victoires dont deux à l’extérieur, l’ASM retrouve sa place en haut du classement. Du côté des supporters, on se doutait que la saison allait être meilleure mais pas à ce point. " Je pensais que l’on reviendrait mais pas aussi vite avoue Christian Boninsegni, abonné à l’ASM depuis 1972 et membre des Ultras Vulcans. Nous avons l’une des plus belles équipes clermontoises de ces dix dernières années. Même sous Cotter nous n’avions pas fait une série comme celle-ci d’entrée. Il n’y a pas photo ! On compte déjà plus de victoires à l’extérieur que l’an dernier." Christian a le sourire, d’autant plus que le monstre à seize pattes domine à nouveau. "On a retrouvé une belle mêlée, cela fait plaisir ! Uhila est très fort comme le petit Falgoux ! Ça travaille bien et ils font plaisir à tout le monde, le stade est plein. Quand ça gagne c’est plus facile."

Les supporters auvergnats voulaient aussi voir si la 9e place de la saison dernière ne cachait pas un mal être plus profond… "L’an dernier on se posait pas mal de questions, nous attendions tous ce sursaut et nous avons eu peur après la première mi-temps contre Agen déclarait Christophe Grégoire, président de la Penya Jaune et Bleue, association de supporters basée près de Perpignan. Mais tout le monde est impliqué, Franck Azéma fait tourner, cela fait plaisir. Même les jeunes qui jouent peu donnent tout à chaque fois. "

Franck Azéma (Coach de Clermont)

Franck Azéma (Coach de Clermont)Icon Sport

Du côté de Bordeaux, on est heureux de cette réaction. "La saison dernière, certains joueurs avaient lâché prise regrette Julien Chalendard, président des Bord’Overgnats, groupe de fans de l’ASM en Gironde. Allaient-ils repartir à fond ? On avait vu du mieux lors des matches de préparation mais après ils ont étouffé le Racing et à Pau ils ont gagné avec les tripes. Nous sommes rassurés après le passage à vide de l’an dernier car il n’y avait pas beaucoup de recrues. Et finalement, les recrues sont top !" Preuve que l’ASM séduit toujours, il y aura près de 80 Bord’Overgnats samedi à Chaban et plusieurs centaines de supporters de Clermont.

Si Christian a salué une mêlée retrouvée, le jeu des Jaune et Bleu plait aussi à Julien. " Il y a une envie de jouer et d’aller de l’avant, on retrouve notre jeu de trois-quarts. Même les avants se font plaisir. L’an dernier il n’y avait plus cette hargne collective, il n’y avait que certains cadres qui réagissaient et certaines individualités masquaient le reste. Là ils se font plaisir et ils font plaisir à tout le monde. "

Remi Lamerat (Clermont)

Remi Lamerat (Clermont)Icon Sport

Les Clermontois se verraient-ils déjà brandir le bout de bois le 15 juin prochain au Stade de France ? Ici, on ne s’emballe pas !

"L’ASM favorite pour le Brennus ? C’était déjà le vote des entraîneurs dans le Midol avant la reprise avoue Thierry Fraisse. Mais cela ne veut pas dire grand-chose on l’a vu l’an dernier. La saison est longue, on ne va pas s’enflammer, on verra au printemps." Même humilité du côté de Christian Boninsegni. "Il ne faut pas se voir trop beau. Gagner quatre matches cela ne veut pas dire que l’on sera champion…" Les supporters clermontois sont mesurés mais ils espèrent tous soutenir l’ASM en juin prochain à Bordeaux pour les demi-finales." Bien sûr nous sommes dans le groupe des prétendants et en plus nous ne jouons pas la même Coupe d’Europe rappelle Julien Chalendard. J’espère une qualification directe et c’est ce que l’équipe doit viser. Mais en phases finales, tout le monde est favori. L’an dernier peu de monde voyait Castres gagner. "

Avant de penser au Matmut Atlantique et de goûter à nouveau au parfum des phases finales, la Yellow Army et l’ASM essayeront de prolonger leur belle série en tentant de s’imposer à Chaban-Delmas. Sans pression aucune.

Contenus sponsorisés
0
0