Icon Sport

La Section doit réagir

La Section doit réagir

Le 25/12/2020 à 18:00

TOP 14 - Sur une série de six défaites consécutives en Top 14, les Béarnais veulent rapidement redresser la barre et se sortir d’une position délicate.

À la Section, les premières parties du championnat se ressemblent depuis maintenant deux saisons. Auteur d’une entame plutôt bonne l’an passé (3e après 5 journées), Pau est parti sur un rythme peu ou prou similaire cette année. Au soir de la cinquième journée, et après une victoire face à l’UBB, les Vert et Blanc occupaient la troisième place du classement. Mais comme l’an dernier, la Section a connu un passage à vide la faisant dégringoler et s’enfoncer dans le doute. "Nous avions fait une bonne préparation et nous étions plutôt partis sur de bonnes bases. Derrière ça, peut-être que les autres équipes se sont mises en place" soupire Lucas Rey.

Le talonneur est frustré. Et on peut le comprendre, car si sa formation ne parvient plus à gagner en championnat, elle a échoué de peu sur certains rendez-vous comme au Racing (24-22) ou à Toulon (18-13). "En termes de qualité de rugby, je pense que nous sommes au niveau des autres équipes, affirme le joueur de 23 ans. Par contre, sur la réalisation technique et tous les petits détails, on n’y est pas encore. C’est ce que nous devons rectifier pour la suite du championnat. Au niveau des entames, il faut qu’on retrouve la confiance qu’on a eue en début de saison. Il faut attaquer les matchs avec l’envie d’imposer à l’adversaire."

"Nous devons assumer"

Pour trouver trace d’une victoire de Pau en Top 14, il faut remonter au 17 octobre. Conséquence directe de cette mauvaise série, le 9 décembre dernier, les deux co-managers Nicolas Godignon et Frédéric Manca étaient écartés et le trio d’entraîneurs Thomas Domingo, Paul Tito et Geoffrey Lanne-Petit était promu à la tête du groupe professionnel. "Il y a eu des mauvais résultats, donc des décisions ont été prises. La seule possibilité qu’on a, à l’heure actuelle, c’est de réagir en tant que groupe, commente sobrement Lucas Rey. L’objectif, c’est de montrer notre image : celle d’une équipe enthousiaste et joueuse, pour essayer de faire mieux. Maintenant, nous, les joueurs, sommes en avant. Nous devons assumer ça." Une première réaction, justement, est arrivée rapidement. Ce n’était qu’en Challenge Cup, c’est vrai. Mais en l’emportant face à Worcester il y a quinze jours, les Vert et Blanc ont renoué avec le goût de la victoire qui leur échappait depuis deux mois.

Au-delà de l’aspect comptable pur et dur (un succès, un revers), cette parenthèse européenne a permis au nouvel encadrement de prendre ses marques et aux Béarnais de repartir sur de bonnes bases. "Les dernières semaines avaient été un peu compliquées mentalement pour tout le monde, rappelle le talonneur. L’objectif était de retrouver de l'enthousiasme en proposant des choses et en se lâchant. Pour regagner la confiance, il faudra désormais confirmer sur un match de Top 14 avec une victoire."

Deux matchs à domicile et un voyage pour engranger

Dimanche à 16 heures, sur sa pelouse du Hameau, la Section aura une première occasion de redresser la barre avec la réception du Stade français. Plus que jamais, les Béarnais ont besoin de points. Ils n’en ont pris que trois en deux mois de Top 14 et la zone rouge est toute proche. "Peu importe la manière, pour le moment, même si nous avons des convictions de rugby et de jeu coupe Rey. Il faut qu’on ait un résultat positif ce week-end."

Si les Palois restent dans le schéma du "match après match", en regardant un peu plus loin, on ne peut que constater que les trois semaines qui arrivent (réceptions de Paris et Clermont, déplacement à Bayonne) seront capitales pour la suite de leur saison. Car si les Vert et Blanc ne parviennent pas à engranger des points maintenant, rien ne dit qu’ils en seront capables lors du prochain bloc, plutôt copieux, qui les verra se déplacer à Lyon, Toulouse et Bordeaux, pour une réception de Toulon. "Nous sommes conscients que nous ne proposons pas des choses géniales sur ce début de saison, concède Rey. Mais pour l’instant, il n’y a pas d’inquiétude. Je le maintiens, je pense que nous avons un groupe capable de grandes choses. Ça s'est vu sur des matchs où on perd de peu. Je pense que nous sommes au niveau. Il n’y a plus qu’à le montrer."

Top 14 - Lucas Rey (Pau)

Top 14 - Lucas Rey (Pau)Icon Sport

Contenus sponsorisés