Icon Sport

Top 14 - La Rochelle s’en sort de justesse face à Montpellier

La Rochelle s’en sort de justesse face à Montpellier

Le 26/01/2019 à 18:19Mis à jour Le 26/01/2019 à 20:28

TOP 14 - Victoire sur le fil des Maritimes (27-25) face à de coriaces Héraultais. Conservant ainsi leur invincibilité à domicile grâce à un essai de Jone Qovu dans les ultimes minutes, les Rochelais s'installent sur le podium et distancent un concurrent qui repart de ce déplacement avec un bonus défensif mérité.

Invaincus en Top 14 dans leur antre de Marcel-Deflandre, les Maritimes comptaient bien consolider leur place sur le podium en écartant la menace Héraultaise. D'autant que les hommes de Vern Cotter, éjectés en Champions Cup la semaine dernière, se déplaçaient avec l'intention de prendre des points afin de revenir sur le peloton des qualifiables. Après une première période rythmée et sur laquelle les deux formations se répondaient frénétiquement, c'est les Héraultais qui ouvraient les hostilités au tableau d'affichage grâce à une réalisation opportuniste d'Henry Immelman (0-5, 11 ème). Piqués au vif les Maritimes réagissaient dans la foulée.

Les Montpelliérains indisciplinés vont abdiquer tout d'abord sur une réalisation de l'intenable Alexi Balès et une autre de Romain Sazy après le travail de sape des avants locaux (12-5, 29 ème). Le MHR réduits à 13 après les cartons jaunes de Julien Le Ledevec et Daniel Brennan l'espace de quelques minutes souffraient particulièrement. Pourtant, au moment où il était permis de douter, Montpellier retrouvait une certaine vigueur. Juste avant la pause, Jan Serfontein ira derrière la ligne pour permettre aux siens de repasser devant au score (13-15, 40 ème). Marcel-Deflandre tremble quelque peu devant l'orgueil bien aiguisé des Cistes.

Les Maritimes n'abdiquent jamais !

Ce sentiment d’inquiétude se poursuit dès la reprise de la seconde période avec une séquence de qualité aux abords de ligne d'essai Rochelaise. Transformation parfaite, conservation idoine, décalage dans le tempo pour l'essai en force du puissant Jacques Du Plessis (12-22, 47 ème). Vexés à nouveau par tant d'adversité, les Maritimes réinvestissaient le camp du MHR. Vincent Rattez après l'aide de la vidéo, concrétisait en bout de ligne une action d'envergure (17-22, 52 ème). Un chassé-croisé entre buteurs respectifs, connaissant diverses fortunes entre Ihaia West et Benoît Paillaugue, conduira les visiteurs à tenir le score avec 5 unités d'avance à quelques minutes du final.

Poussés par un formidable public Rochelais, qui affichait encore un guichet fermé excusez du peu, les locaux vont forcer la décision. Dominateurs sur la conquête directe, ils insistent sur se secteur, et le dernier entrant Jone Qovu se saisit du cuir pour aller aplatir l'essai de la victoire (27-25, 76 ème). Marcel-Deflandre exulte et tient son antre encore inviolé en Top14. Un succès fédérateur à plus d'un titre pour les Rochelais, dans le contenu et sur le plan comptable. Flanqués de 46 points, les hommes de Jono Gibbes et Xavier Garbajosa ont fait preuve de maîtrise dans les moments-clés pour sceller leur victoire.

Calés sur le podium, les Maritimes ont fait le nécessaire pour envisager la suite avec sérénité. Tout le contraire pour les Héraultais, courageux à souhait, frôlant l'exploit sur ce déplacement. Mais à l'image de leur saison, une déception supplémentaire malgré une volonté évidente mais manquant cruellement de consistance sur les dernières opportunités qui expliquent en partie cette place en milieu de tableau.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0