Icon Sport

La Rochelle, l’ascension continue

La Rochelle, l’ascension continue

Le 01/06/2019 à 12:09

TOP 14 - La bande à Sazy et Vito s’est qualifiée, vendredi soir, pour la seconde fois de son histoire en demi-finale de Top 14. Cette fois en passant par un barrage gagné contre le Racing 92 (13-19). Contre Toulouse, samedi prochain à Bordeaux, l’aspect physique sera sans doute prépondérant pour le 37e match de la saison des Maritimes. Un handicap ? Les Rochelais ne voient pas les choses comme ça.

"A la semaine prochaine, Romain”, concluait jeudi un confrère de la presse quotidienne régionale face à Romain Sazy, lors du point presse d’avant-match. “J’espère bien !”, lui répondait le capitaine rochelais. Ce sera donc le cas avec la qualification des Jaune et Noir en demi-finale du Top 14 , vainqueurs vendredi soir du barrage à Colombes face au Racing 92 (13-19). C’est la seconde fois pour La Rochelle, après celle de 2017 face à Toulon à Marseille (18-15). En finissant à la première place de la phase régulière, il y a deux ans, les Rochelais avaient été exemptés de barrage. Pas cette fois, avec leur cinquième place.

Cette demie à Bordeaux contre Toulouse, samedi prochain à 21h, représente donc autre chose. Il s’agit d’un palier supplémentaire dans la jeune histoire du club et du groupe à haut niveau qui rappelons-le ne compte que cinq ans de Top 14 et déjà autant de phases finales toutes compétitions confondues (deux en Top 14 et Challenge Cup, une en Champions Cup). Cette place dans le dernier carré est à savourer puisque décrochée par une victoire à l’extérieur (la sixième de la saison en Top 14).

Un succès avec la manière qui plus est. Les Jaune et Noir ont installé le doute chez les Racingmen. Ils avaient un plan, ils l’ont appliqué. Disciplinés, durs sur l’homme pour bloquer les avancées des Ciel et Blanc, ils ont été pragmatiques. L’inspiration, et la précision ont été l’une de leurs armes, comme cette passe au pied magnifique de Geoffrey Doumayrou en direction d’Arthur Retière pour l’essai rochelais. Et quand la pression s’est inversée en fin de match dans le dernier quart d’heure, ils ont fait preuve de résistance. “On a fait beaucoup d'efforts devant notre ligne, ça représente vraiment notre groupe. On s'est battus pour le copain. C'est ça le rugby !”, s’exclamait Romain Sazy, capitaine valeureux, rabatteur énergique par ses mots vers l’abnégation et la victoire.

Grandir encore

Que peuvent-ils faire contre Toulouse à Bordeaux ? Les Rochelais peuvent-ils faire mieux qu’il y a deux ans et atteindre le Stade de France ? Cette saison, ils sont déjà parvenus à grandir en atteignant la finale de Challenge Cup. En 2017, ils avaient connu la défaite à domicile en demi-finale. Contre Sale, ça n’a pas été le cas en avril. Ils ont vu Newcastle et joué Clermont (36-16). Une défaite certes mais aussi de l’expérience pour ce groupe dont le vécu en phase finale compte seulement huit rencontres.

Ce qui est certain, c’est que la récupération sera prépondérante d’ici à samedi prochain. Certains Rochelais avaient des crampes sur la pelouse de Colombes. Il faut dire que vendredi soir, les hommes de Jono Gibbes disputaient leur 36e match de la saison - sans compter les amicaux -, ce qui fait d’eux la formation qui a le plus joué depuis août 2018 en France. Bonne nouvelle dans la perspective de la demie, c’est le retour de Victor Vito, pour qui on a pu croire une fin de saison, et pas vu en compétition depuis six semaines. Bordeaux, c’est aussi plus près de La Rochelle que Colombes ou Marseille, il y a deux ans.

Le public Jaune et Noir devrait bien garnir les tribunes du Matmut Atlantique. Des raisons d’espérer donc. Et ne pas oublier ces phrases de Romain Sazy, la veille du match au Racing. “On n’a qu’une seule chose en tête, qu’on soit favori ou pas. Des surprises, il y en a tous les ans. Parler d’outsider ou pas, ça ne nous fait absolument rien.” Un match est un match, et il en reste au maximum deux à La Rochelle.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0