Icon Sport

La Rochelle : la parole est aussi à la défense

La Rochelle : la parole est aussi à la défense
Par Romain Asselin via Midi Olympique

Le 22/10/2020 à 18:12

TOP 14 - S'il impressionne offensivement avec près de 100 points inscrits lors de ses deux dernières sorties, le Stade rochelais fait aussi montre, en ce moment, d'une solidité défensive à toute épreuve. La digue maritime attend l'UBB de pied ferme, dimanche (21h05).

C'est aussi l'un des gros motifs de satisfaction, côté rochelais, après les dix points engrangés au compteur. Au-delà de la puissance offensive affichée à Bayonne et contre Castres à Deflandre, ces deux dernières semaines, l'effectif maritime ne manque pas de souligner l'efficacité d'une ligne défensive resserrée après les trois essais encaissés sur la pelouse du Stade toulousain, mi-septembre. Depuis, le Stade rochelais n'en a concédé qu'un seul. Et son en-but reste le moins visité par l'adversaire, depuis le coup d'envoi du Top 14.

"On veut avoir une grosse défense, insistait Grégory Alldritt au sortir de la balade saturnale face au CO (62-3) C'est quelque chose que l'on travaille beaucoup à l'entraînement, que l'on veut appliquer en match. Essayer de prendre le moins de points possibles. Tout s'est très bien goupillé." Le club tarnais n'a en effet jamais eu l'occasion de franchir, le week-end passé. Et s'est heurté à un rideau jaune et noir clinique et discipliné. Seulement 5 pénalités concédées, contre une moyenne proche des 20 sur les trois premières rencontres de la saison.

Une "sensation de puissance et de maîtrise"

Samedi soir, devant les micros, le directeur du rugby rochelais Jono Gibbes avait d'ailleurs entamé son analyse de la sorte : "La fierté, c'est d'avoir seulement donné trois points à Castres. On a parlé à la mi-temps de continuer sur le même rythme, c'est toujours un défi après une première mi-temps comme ça (41-3, NDLR). On n'a pas pris de point en seconde mi-temps, c'est très positif." Une semaine plus tôt, l'Aviron, dans son chaudron, s'était aussi cassée les dents sur la digue adverse, après la pause. Malgré d'innombrables pénaltouches à 5m de la ligne. Même à 15 contre 14, dans le money time. Impossible de décrotter le bonus offensif aux coéquipiers de Rémi Bourdeau (19-36).

"On ne s'est jamais inquiété. J'avais une sensation dans l'équipe de puissance et de maîtrise, livrait quelques jours plus tard le flanker, interrogé en conférence de presse. On avait une telle ligne et on les mettait tellement sous pression que, en face, on avait l'impression qu'ils avaient du mal à trouver des solutions." Les jours précédents ce déplacement, le staff du club à la caravelle avait particulièrement priorisé le travail défensif. Pas de fumée sans feu.

Carmignani plébiscité

S'il y a bien un secteur où la muraille rochelaise se démarque par rapport à la saison dernière, c'est la défense sur ballons portés. Une faiblesse bien avant le confinement. Une force, depuis. Décryptage signé Bourdeau : "L'apport de Will (Skleton, NDLR) est déterminant. Uini (Atonio, NDLR) aussi est très solide. Les deux cumulés arrivent à faire péter déjà une grosse partie du groupé pénétrant. Après, on le bosse pas mal à l'entraînement avec Romain Carmignani. On s'est fixé comme objectif de ne pas prendre d'essais là-dessus. Pourvu que ça dure le plus longtemps possible et que l'on continue à défendre avec cet état d'esprit. Quand Bayonne a poussé 15-20 minutes en fin de match. On n'a pas lâché avec ces gros gabarits et un état d'esprit irréprochable."

"La première chose, c'est la connaissance et le travail de Carmi dans ce secteur", tranche Jono Gibbes qui a enrôlé l'entraîneur des espoirs à l'intersaison. Promu assistant devant, Romain Carmignani "apporte de la confiance et une stratégie" aux yeux du Kiwi. Aux Rochelais désormais de confirmer ces récentes dispositions face à un cador annoncé. Le derby Atlantique face à l'Union Bordeaux-Bègles, dimanche (21h05) tombe justement à pic.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés