Midi Olympique

La reprise du champion

La reprise du champion
Par Rugbyrama

Le 23/07/2019 à 17:58Mis à jour Le 24/07/2019 à 09:14

TOP 14 - Le Stade Toulousain retrouve le chemin des terrains d’entraînement. Malgré les nombreuses absences dues au mondial nippon, la bonne humeur et l’investissement sont de rigueur pour les champions de France en titre.

Tout était fin prêt pour le retour aux affaires des champions toulousains. Aux abords du terrain, les crépitements des appareils photos s’accordent en une parfaite symphonie avec les nombreux cliquetis des stylos bille. Les supporters ont bien répondu présent, et attendent patiemment un autographe, quelques mots ou un simple cliché. Sur le terrain, le soleil frappe de ses rayons les joueurs stadistes. Difficile, pour une reprise. Mais les 39 degrés affichés n’altèrent en rien la bonne humeur des Rouges et Noirs. "On a eu de bonnes vacances. Cinq semaines, c’est suffisant pour bien couper et se projeter sur la saison suivante", déclare un Sébastien Bézy souriant en fin de séance.

De l’enthousiasme et un sérieux évident sur le terrain, qui laissent présager des ambitions du champion en titre : "Il faut qu’on soit motivé et présent dès le début parce qu’on a un début de championnat qui s’annonce très difficile, avec trois matchs sur quatre à l’extérieur", avance le demi de mêlée toulousain. "Si nous ne sommes pas prêts tout de suite, la saison pourrait s’annoncer compliquée". De la prudence dans les mots donc, et de l’envie ballon en main, voilà pour la forme. Dans le fond, Toulouse s’est appliqué à travailler ses lancements de jeu, répétant une heure durant ses gammes.

Malgré quelques maladresses facilement excusables, les Rouges et Noirs n’ont cessé de s’encourager, unis en juillet pour espérer briller dès septembre. Et aspirer ainsi à un mois de juin doré. "Gagner le bouclier cette année ? C’est déjà dur une fois alors deux, le challenge est immense", tempère Sébastien Bézy. Des propos corroborés par l’histoire récente de notre championnat : depuis sept ans, aucune équipe n’est parvenue à conserver son titre une deuxième saison consécutive. C’est toutefois le souhait d’un club et de ses admirateurs, venus nombreux assister au retour sur les terrains des hommes d’Ugo Mola, ainsi qu’aux premiers pas de l’attraction venue du 7, Werner Kok.

Des étoiles pleins les yeux, les jeunes de l’académie du Stade toulousain ont pu assister à l’entraînement du jour, avant d’être invités sur la pelouse pour une photo souvenir avec les joueurs. Un moment de communion avec le public, sous l’œil bienveillant du bouclier de Brennus, présent pour l’occasion. Le 2 août à Gaillac, les Rouges et Noirs ont rendez-vous avec Colomiers pour le premier match amical de la saison, avant de se rendre seize jours plus tard à Lannemezan pour y défier le Racing 92. Ensuite, les regards se tourneront vers le coup d’envoi de la saison, et la périlleuse ascension du plus haut sommet du rugby français : la conquête d’un 21e bouclier.

Par Baptiste Palacin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0