Icon Sport

L'UBB reçoit un coup de massue !

L'UBB reçoit un coup de massue !
Par Jérôme Prevot via Midi Olympique

Le 14/04/2019 à 09:28Mis à jour Le 14/04/2019 à 09:34

TOP 14 - Première défaite à domicile pour des Bordelais trop pauvres offensivement (12-16). Quel triste après-midi. Et quelles limites affichées.

L'UBB a peut-être dit adieu aux phases finales 2019. Ce n'est pas mathématique, mais ce revers face à Castres sera très difficile à surmonter. Surtout quand on connaît le calendrier des Bordelais, trois déplacements sur quatre matchs, à Toulon, Lyon et La Rochelle, plus la réception de Toulouse. "Nos phases finales, ce sera les quatre matchs qui arrivent...", a commenté Alexandre Roumat, visiblement très déçus de ce 16-12 (et deux essais à zéro) qui a fait très mal. C'était un match décisif, et les Bordelais l'ont perdu. Ils menaient pourtant à la mi-temps, 6-3. Mais deux essais encaissés en début de seconde période assortis d'un carton jaune pour Radradra ont précipité leur chute.

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux-Bègles)

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux-Bègles)Icon Sport

Que retiendra-t-on de ce sale après-midi ? Un jeu offensif très pauvre et une absence d'occasions d'essai jusqu'à l'heure de jeu environ. Il fut aussi le fruit d'une stratégie volontairement restrictive. Les Bordelais avaient décidé de faire de la "pression-occupation", ça a plus ou moins réussi pendant 40 minutes. Ensuite, Castres étant passé devant au score, ça n'a plus suffi. Mais le bilan, c'est qu'ils se sont fracassés face au rocs castrais, une défense très au point qui a su museler Radradra. L'UBB n'a pas fait preuve d'assez de génie offensif, c'est le moins qu'on puisse dire. Baptiste serin a paru très lent. Matthieu Jalibert quand il est entré en jeu, à manqué trop de choses. Blair Connor n'a pas apporté d'étincelle. Les Bordelais ont livré un match très triste... Ils n'avaient pas les moyens de faire douter ce commando castrais, plus inspiré (revoir les deux essais, plus un troisième refusé) avec une charnière Kockott-Urdapilleta au sommet de son art. Seule consolation pour les Bordelais : leur mêlée qui a obtenu trois pénalités. Mais ce secteur de jeu ne pèse plus assez lourd pour décider du sort d'un match.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0