Icon Sport

Top 14 – L'antisèche : Une classe d'écart entre Clermont et La Rochelle

L'antisèche : Une classe d'écart entre Clermont et La Rochelle
Par Rugbyrama

Le 06/01/2019 à 19:55Mis à jour Le 06/01/2019 à 20:07

TOP 14 – Dans ce choc de la 14e journée de Top 14, le leader auvergnat a assis sa domination aux dépens de Rochelais dépassés dans tous les secteurs. La hiérarchie est respectée et la série de 7 victoires d'affilée s'arrête au Marcel-Michelin pour le troisième du championnat.

Le match

Très ouverte, la partie se révèle parfaite pour les individualités. Ainsi, Damian Penaud, Peceli Yato, Camille Lopez et Pierre Bourgarit se succèdent et montrent toutes leurs qualités. Après une grosse domination, c'est Greg Laidlaw qui feinte la passe avec beaucoup d'expérience et marque le premier essai de la rencontre (16e). Par moments le match s'affole et offre de grandes successions de turnovers, mouvements en première main et percées. Victor Vito conclut l'une de ces séquences par un essai après une passe au pied millimétrée de Ihaia West pour Pierre Aguillon qui volleye à son capitaine (29e). Les percées de Yato et l'entrée en jeu de George Moala finiront d'enterrer les espoirs maritimes.Ces derniers ôteront néanmoins le bonus offensif à leurs hôtes grâce à l'opportunisme de Jone Qovu, bien à l'affût à la sortie d'une touche mal négociée par les Clermontois devant leur en-but.

Camille Lopez (Clermont) échappe à Ihaia West et Kevin Gourdon (La Rochelle)

Camille Lopez (Clermont) échappe à Ihaia West et Kevin Gourdon (La Rochelle)Icon Sport

Les meilleurs : Lopez en chef d'orchestre

Le demi d'ouverture international a été extrêmement intéressant dans l'alternance du jeu et dans la rapidité d'exécution. Dans d'autres registres, Damian Penaud a pu slalomer à tout-va et créer des brèches dans la défense rochelaise. Peceli Yato, auteur d'un essai, a tout écrasé sur son passage tandis que George Moala a réalisé une très bonne entrée. En face, on retient les belles copies de Pierre Bourgarit, Victor Vito et Ihaia West.

Peceli Yato a marqué un essai tout en puissance, à l'image de son match.

Peceli Yato a marqué un essai tout en puissance, à l'image de son match.Icon Sport

Le fait du match : L'intensité physique imposée par Clermont

Si l'ASM a su remporter ce match en marquant quatre essais et plus de quarante points, elle ne le doit pas seulement à ses individualités ou l'indiscipline de son adversaire. Elle s'est donné les moyens de dominer ce match en imposant un rythme effréné dans l'affrontement, que ce soit dans le jeu courant ou en conquête, où les Clermontois ont récupéré 3 pénalités. Les Maritimes ont été tout simplement broyés sous la machine auvergnate.

Les tweets

La stat' : 30 minutes

C'est le temps qu'ont passé les Rochelais en infériorité numérique. Ce qui rend une victoire à Clermont encore plus difficile que ça ne l'est déjà. Très indisciplinés, les hommes de Jono Gibbes ont trop été pénalisés pour espérer rivaliser dans cette rencontre.

La décla'

" On est premiers du Top 14, ça n'est pas si mal déjà !"

Avec le sourire au micro de Canal +, Arthur Iturria n'éprouve aucun regret sur la non-obtention du bonus offensif en relativisant et rappelant l'excellente forme de l'ASM au classement.

La question

Après ce net succès contre les Rochelais, l'ASM met ces concurrents directs à distance. Toulouse est toujours à 7 points et leurs adversaires du jour désormais à 10 unités. De quoi dégager bien clairement une hiérarchie : hormis les deux actuels premiers du classement, il est difficile de donner à l'heure actuelle un autre prétendant aux demi-finales.

Clermont et Toulouse sont-ils intouchables ?

Sondage
11588 vote(s)
Oui
Non

Par Quentin Put

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0