Icon Sport

Top 14 – L'antisèche : Montpellier a oublié de jouer et l'a payé cash face à la machine clermontoise

L'antisèche : Montpellier a oublié de jouer et l'a payé cash face à la machine clermontoise
Par Rugbyrama

Le 01/12/2018 à 17:03Mis à jour Le 01/12/2018 à 17:25

TOP 14 - Inexistants dans le jeu, les Montpelliérains ont regardé jouer les Clermontois une bonne partie de la rencontre avant de se réveiller d'abord grâce à ses avants puis grâce au relâchement clermontois. Troisième défaite à domicile pour le MHR qui reste scotché à une bien triste 9e place.

Le Match

Début de match avec beaucoup d'imprécisions de chaque côté, les deux équipes doivent encore retrouver leurs repères avec les internationaux. Clermont, sur sa première incursion dans les 22 montpelliérains, marque le premier essai grâce à Fofana. Un essai probablement entaché d'un en-avant. Peu à peu le MHR recolle, et les Jaunards se mettent à la faute. Sans se montrer efficaces dans le dernier geste, Pienaar remet les siens dans la rencontre pour ne virer à la pause qu'avec un seul point de retard (9-10, 40e). Dominateurs en début de seconde période, le MHR se fait crucifier. Sur une diagonale manquée de Cruden, Penaud récupère et d'un coup de reins dépose la défense montpelliéraine et va marquer le second essai de l'ASM. Toeava va même aggraver la mise après une grossière erreur de Nagusa (9-28, 59e). Alors Montpellier s'appuie sur l'une de ses armes à savoir le groupé, arme gagnante puisque Giudicelli enlève provisoirement le bonus à l'ASM (16-28, 70e). Mieux, à deux minutes du terme, sur une erreur de Yato en touche Reilhac plonge et redonne espoir au MHR. Mais trop tard, puisque sur la dernière action les joueurs de Vern Cotter se rendent coupables d'un en-avant. Clermont s'impose en patron (23-28).

Clermont l'emporte face au MHR

Clermont l'emporte face au MHRIcon Sport

Le fait du match : Les Clermontois se sont fait peur

Qui pensait un seul instant que l'ASM, alors qu'il menait tranquillement 9 - 28, défendrait bec et ongles à la 80e pour ne pas perdre ? À la 62e, alors que le talonneur remplaçant Giudicelli venait de se faire voler un ballon en touche par l'alignement Clermontois, celui-ci trouve son sauteur quelques instants plus tard et concrétise le ballon porté du MHR. (16-28, 63e). Après un manqué de Laildaw au pied, Montpellier va encore se rapprocher à la 79e minute. Alors qu'il venait de faire son entrée, Yvan Reilhac profite de la bourde de Yato en touche pour aller aplatir. Insuffisant cependant.

Top 14 - Konstantine Mikautadze et Fulgence Ouedraogo (Montpellier) contre Clermont

Top 14 - Konstantine Mikautadze et Fulgence Ouedraogo (Montpellier) contre ClermontIcon Sport

L'essai du match : Penaud en soliste

Tout part d'une pénaltouche obtenue par l'ASM. Après un lancer assuré par Ulugia, les trois-quart rentrent en piste. Après un passage par le sol, Lopez lance une combinaison, Vahaamahina est servi, se retourne et sert de pivot, retrouve son ouvreur qui sert à hauteur Wesley Fofana qui arrivait vitesse Grand V grâce à une course rectiligne claire et nette.

Le joueur du match : Damian Penaud

Impliqué dans deux des trois essais clermontois, il est notamment l'auteur d'un exploit personnel à la 45e. Sur une passe au pied mal maîtrisée par Cruden (qui se blesse par ailleurs sur l'action), l'international Français récupère la balle dans ses 5 mètres et amorce une contre-attaque. Après avoir déposé Johan Goosen, il joue de sa vitesse pour aller marquer le second essai de l'ASM. Sur l'essai de Toeva, il est le premier à mettre la pression sur Nagusa avant que celui-ci ne relâche le ballon.

Top 14 - Damian Penaud s'en va marquer le second essai de Clermont contre Montpellier

Top 14 - Damian Penaud s'en va marquer le second essai de Clermont contre MontpellierIcon Sport

Le chiffre : 3

Avec cette défaite, Montpellier encaisse déjà son troisième revers de la saison au GGL Stadium. Une défaite qui ne doit rien au hasard tant les Clermontois se sont montrés froid et réalistes offensivement. D'abord de par leurs individualités puis par le pragmatisme de Morgan Parra, puis Greg Laidlaw qui ont su bonifier l'excellent travail de leurs partenaires.

Le Tweet

La question

Déjà défaits à trois reprises à domicile, une 9e place indigne d'une équipe finaliste du Top 14 en titre, un jeu qui ne séduit pas, une élimination précoce en Champions Cup les motifs d'insatisfaction sont grands. Le MHR, peut-il tout simplement manquer les phases finales du Top 14 ?

Montpellier peut-il manquer les phases finales ?

Sondage
2851 vote(s)
Oui
Non
Contenus sponsorisés
0
0