Icon Sport

Top 14 - L'antisèche : Lyon s'est remis d'aplomb face à des Agenais dépassés

L'antisèche : Le Lou s'est remis d'aplomb face à des Agenais dépassés
Par Rugbyrama

Le 29/12/2018 à 17:21Mis à jour Le 29/12/2018 à 17:47

TOP 14 - Ce samedi, le LOU s'est repris après sa lourde défaite à Toulon en dominant largement Agen au Matmut Stadium (52-20). Après 10 minutes timides marquées par les blessures, les Lyonnais ont enclenché la marche avant pour marquer 7 essais et ne laisser aucune chance aux Agenais.

Le match

Entre une équipe lourdement défaite la semaine passée et une autre engluée dans la zone rouge, les dix premières minutes furent plutôt fermées. Le match se déclencha réellement après la sortie sur blessure de Tamaz Mchedlidze, quand Pierre-Louis Barassi plonge dans l'en-but agenais pour inscrire le premier essai du match. À partir de là, le match tendu qui se profilait est devenu un festival offensif avec deux autres essais lyonnais en première mi-temps (24-3 à la pause). En deuxième période, les Agenais ont réagi en marquant à trois reprises, mais les Lyonnais ont répondu de plus belle avec notamment un doublé d'Alexis Palisson.

Le LOU remporte une nouvelle victoire bonifiée, la cinquième à domicile cette saison.

Le fait : la blessure de Mchedlidze

En cette 9e minute de jeu, c'est suite à une mêlée que Tamaz Mchedlidze, habituel centre aligné en numéro 8 aujourd'hui, relève le ballon et s'enfonce dans la défense lyonnaise. Plaqué sur les 40 mètres adverses, le Géorgien reste au sol et se tord de douleur. Le ralenti est accablant : sous le poids des joueurs venus disputer le ruck, la jambe gauche du troisième-ligne plie, le genou et la hanche semblant sérieusement touchés. Après plus de 5 minutes d'interruption, Mchedlidze sort sur civière, masque à oxygène sur le visage, et est immédiatement transporté à l'hôpital de Lyon.

Ces 10 premières minutes furent éprouvantes pour les deux équipes, avec la sortie sur blessure du demi de mêlée lyonnais Charles McLeod, touché au mollet.

L'essai : Arnold fait son funambule

Le reprend reprend sur une mêlée lyonnaise après la sortie de Mchedlidze. Le ballon est joué côté fermé par Doussain qui sollicite Palisson. L'ailier du LOU tape un coup de pied à suivre que récupère Toby Arnold. L'australien, positionné à l'arrière pour ce match, flirte avec la ligne touche et tape par-dessus pour éliminer le dernier défenseur Tolot. Il est rattrapé sur le 5 mètres agenais par McIntyre, mais Doussain relève immédiatement le ballon et transmet à Barassi qui, d'une course tranchante, inscrit le premier essai lyonnais et lance véritablement le match.

Le joueur : Wisniewski, attaquant inspiré

Absent du groupe du Lou depuis la 8e journée et un déplacement à Bordeaux-Bègles, Jonathan Wisniewski faisait son retour dans le XV de départ lyonnais. Auteur d'un 100 % au pied, le demi d'ouverture a superbement bien animé le jeu de son équipe, enchaînant coups de pied bien sentis et inspirations balle en main. Il a notamment été décisif sur l'essai d'Ivaldi, et a déchiré la défense agenaise par une magnifique feinte de passe, amenant le premier essai de Palisson. Dans un match débridé au score fleuve, l'excellent attaquant qu'est Jonathan Wisniewski a trouvé le terrain de jeu parfait.

La stat' : 70

Désireux de se racheter après la valise ramenée du Stade Mayol, les joueurs du LOU ont dominé le match de bout en bout. Très agressifs en défense, ils ont récupéré de nombreux ballons aux dépens des Agenais. Sur cette partie, les Lyonnais affichent une possession de balle à 70 %. Privés de munition, les joueurs du SUA n'ont jamais pu revenir au score.

La question : retour à la normale pour Lyon ?

Meilleure défense du championnat avant leur déplacement à Toulon, les hommes de Pierre Mignoni ont explosé sur la Rade (40-7). 4e du classement, les Noir et Rouge ont reculé de trois rangs pour sortir des places qualificatives. Cependant, ils se sont bien repris à domicile ce samedi face à Agen. Malgré les trois essais encaissés en seconde période, les Lyonnais ont rendu une copie plus que propre et demeures des candidats assumés aux phases finales.

La lourde défaite lyonnaise à Toulon n'était-elle qu'un accident de parcours ?

Sondage
1317 vote(s)
Oui
Non

Par Baptiste Pery

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés