Icon Sport

L'antisèche : Lyon a relevé la tête sans se rassurer

L'antisèche : Lyon a relevé la tête sans se rassurer
Par Rugbyrama

Le 23/03/2019 à 17:53Mis à jour Le 23/03/2019 à 17:56

TOP 14 - Sous pression avec deux défaites consécutives, les joueurs du LOU se devaient de réagir face à des Toulonnais qui n'ont plus rien à jouer en cette fin de saison. Les hommes de Pierre Mignoni ont certes pris les quatre points de la victoire, mais n'ont pas réussi à se rasséréner dans le jeu.

Le match : Toulon aurait mérité mieux

Les coéquipiers de Charles Ollivon n'ont pas à rougir de leur prestation au Matmut Stadium. Dangereux tout au long de la partie et auteurs du premier essai de la partie par Pietersen, ils auraient pu aller de nombreuses fois à dame avec plus de précision dans le dernier geste. Menés par un Louis Carbonel très en jambes à créditer de 21 points, ils se seraient volontiers consolé avec le bonus défensif. Encore raté pour le RCT.

Le joueur : Wisniewski, la valeur sûre

Si les Lyonnais ont pu limiter la casse en première mi-temps et prendre le large dans le deuxième acte, ils le doivent en grande partie à leur ouvreur Jonathan Wizniewski. Le joueur de 33 ans a livré une performance dans la lignée de son excellente saison. Auteur d'un 8 sur 10 au pied (22 points) et excellent dans l'animation, l'ancien Racingman aurait même pu inscrire un essai s'il ne s'était pas fait arracher le ballon par Facundo Isa à quelques centimètres de l'en-but.

Jonathan Wisniewski (Lyon) face à Toulon

Jonathan Wisniewski (Lyon) face à ToulonIcon Sport

L'essai : Lambey sort la carte magicien

Il fut l'un des seuls Bleus à tirer son épingle du jeu lors du Tournoi de 6 Nations. Pour son retour en club, Félix Lambey a été décisif. Servi en position de centre à la 34ème minute, il monopolise deux défenseurs et passe les bras pour servir Rudi Wulf, seul sur l'aile, d'un magnifique offload. Le centre progresse, fixe Nakosi et redonne à l'intérieur à son arrière Toby Arnold qui n'a plus qu'à courir pour aplatir. Un geste de grande classe dispensé par le seconde ligne international.

Le fait : Lyon retourne sur le podium

Si le LOU ne s'est pas rassuré dans le jeu, il s'en sort tout de même très bien sur le plan comptable. Quatre points pris au classement et une place sur le podium retrouvée en attendant les résultats de Castres et de Bordeaux-Bègles. Dans cette course au top 6 où cinq équipes se tenaient en trois unités, chaque point contera pour le club rhodanien.

Les tweets

La question : Carbonel, bientôt en Bleu ?

Champion du monde U20 l'an passé et véritable leader des Bleuets sur le Tournoi des 6 Nations, Louis Carbonel impressionne en club comme en sélection. Face à Lyon, le demi d'ouverture a été intenable dans le jeu, auteur d'un essai et très précieux au pied. Derrière Romain Ntamack qui semble s'imposer comme le 10 titulaire du XV de France, Carbonel pourrait profiter de la possible mise à l'écart de Camile Lopez. Attendu en bleu après le Mondial japonais, il pourrait bien griller les étapes.

Carbonel doit-il être sélectionné pour la Coupe du monde ?

Sondage
2667 vote(s)
Oui
Non
Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0