Icon Sport

Château : "On part avec beaucoup trop de retard"

Château : "On part avec beaucoup trop de retard"

Le 07/04/2019 à 11:19

TOP 14 - Le capitaine perpignanais, Karl Château regrettait la mauvaise entame de match de son équipe à Chaban-Delmas et une nouvelle défaite frustrante.

Rugbyrama : Votre sentiment sur cette défaite ?

Karl Château : On les a fait briller sur les 20 premières minutes. Ils n'ont pas trop forcé pour mettre leurs essais. Ils étaient plutôt tranquilles. On ne leur mettait pas beaucoup de pressions. Nous, on perdait les ballons assez rapidement. Ils ont eu assez de facilité à rentrer dans le match. Après, on a une petite réaction d'orgueil à partir de la 20'-25' minute. On a été piqué dans notre orgueil. Il y a eu la mi-temps qui nous a remis un coup avec un discours des coachs dans ce sens-là. Donc, on l'avait dit avant le match. On ne voulait pas perdre la face. On a eu une alerte pendant 20 minutes, mais heureusement, on s'est rattrapé un peu après.

Dans cette défaite, il y a un peu de fierté ou uniquement de la frustration ?

K.C. : De la frustration parce que on le sait, on n'a pas de marge de manœuvre pour laisser aux équipes s'installer dans le match, de prendre le large dès le début. Et là, on commence à 18-0, le match. Donc, c'est un peu compliqué même si après, on y met beaucoup d'énergie et que pour une fois, on arrive à scorer près des lignes. On part avec beaucoup trop de retard. Donc c'est frustrant et encore une fois, un peu à l'image de ce qu'on fait depuis le début.

Top 14 - Sadek Deghmache (Perpignan) contre Bordeaux

Top 14 - Sadek Deghmache (Perpignan) contre BordeauxIcon Sport

Vous êtes pourtant toujours dans le coup, jusqu'au carton jaune ?

K.C. : Oui, on est bien. Après, on fait une ou deux petites erreurs de mains ou dans notre camp qui leur permet de s'installer et de remettre 3 points, de prendre un peu de confiance et de reprendre un peu le large. Forcément à la fin, malgré cet essai qui nous fait du bien, on est trop loin. Ce dernier essai, c'est pour l'honneur parce qu'il était déjà trop tard.

Avec la victoire de Grenoble, ce sont les derniers espoirs qui s'envolent cette fois-ci ?

K.C. : Oui. Comptablement sûrement. On sait que l'on a plus de déplacements que de réceptions et face à de grosses équipes. Après, on le dit depuis plusieurs semaines. Notre objectif, c'est de rester compétitif, de rester à notre image et de ne surtout pas lâcher les matchs. Aujourd'hui, on est fiers d'une chose, c'est que Bordeaux nous a respecté. Ils ont tenté les points. Ils ont d'abord essayé de gagner le match et ensuite à chercher le bonus. Et ça pour nous, c'est une marque de respect. On est plutôt content de cela et j'espère que jusqu'à la fin de la saison, cela sera comme ça.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés