Icon Sport

Finish haletant !

Finish haletant !
Par Rugbyrama

Le 27/01/2020 à 13:48Mis à jour Le 27/01/2020 à 14:24

TOP 14 - Brive et Agen se sont imposés dans les dernières minutes de ce double-affrontement décisif pour le maintien. Retour du Top 14 qui a rimé avec surprises en témoigne une 78e minute qui s’est avérée capitale dans ces deux duels opposant Brive à Pau et Bayonne à Agen, voici notre chiffre du jour.

Le championnat reprenait ses droits ce week-end du 25/26 janvier avec en tête d’affiche un double-affrontement ô combien important pour le maintien opposant Brive et Pau ainsi que Bayonne et Agen. Un bas de classement compact à mi-saison composé de Brive, 9ème avec 25 points, suivi de Pau, Bayonne, Castres, le Stade français et Agen, lanterne rouge du Top 14 avec 18 points.

Brive - Pau, des erreurs qui coûtent cher

Rendez-vous à Amédée-Domenech samedi à 18h, pour la Section paloise qui restait sur 4 défaites consécutives en championnat. Victorieux 9 à 3 pour la dernière fois à Bayonne le 9 novembre dernier, les défaites ensuite concédées n’ont pas aidé le bilan comptable des Palois qui s’élevait à 8 défaites pour 5 victoires avant ce duel décisif entre le 9e et le 10e du Top 14. Du côté de Brive, les hommes de Jérémy Davidson glanaient un bilan de 5 victoires pour un match nul et 7 défaites avant cette 14ème journée de Top 14. Restés sur deux défaites en championnat à Montpellier et face au Racing à domicile, la victoire sonnait comme impérative pour le CAB.

Thomas Laranjeira, auteur de la victoire de Brive face à Pau.

Thomas Laranjeira, auteur de la victoire de Brive face à Pau.Icon Sport

Auteur de deux pénalités ramenant alors les Coujous à 19-26 à la 73e minute, l’ouvreur Thomas Laranjeira offrira la victoire aux siens quelques minutes plus tard. Le cafouillage des Vert et Blanc à la 76e minute suite à une touche perdue des brivistes entraînera l’essai de Laranjeira qui hérite de ce ballon suit à une mésentente de la Section. Essai transformé, les Brivistes reviennent de loin et tiennent pour le moment le match nul alors qu’il reste 3 minutes de jeu.

Ni une ni deux, la Section remet la main sur le ballon dans les 30 mètres adverses et une nouvelle erreur surréaliste paloise offre la balle de match à Laranjeira, pour son doublé, qui pousse au pied le ballon que les palois ne parviennent pas à contrôler et aplatit de bonheur à la 78e minute de la rencontre. Une victoire 33 à 26 obtenue au finish par les Brivistes, toujours 9èmes mais qui se donnent de l’air avec 5 points d’avance sur les bayonnais, 10èmes.

Bayonne - Agen, un duel indécis jusqu'au bout

L’Aviron bayonnais attendait avec impatience l’arrivée des Agenais en terres basques, pour un duel dominical à 12h30. Après 6 matchs sans victoires, l’objectif pour les hommes de Yannick Bru était on ne peut plus clair : s’imposer à Jean Dauger face à un concurrent direct au maintien. Mais aussi retrouver le goût de la victoire, goût que les Bayonnais n’ont pas connu depuis le 12 octobre dernier en s’imposant 28 à 24 face à Montpellier à domicile. Face aux Bleu et Blanc, un SU Agen tout aussi dans le brouillard en témoigne la série de 5 défaites consécutives en championnat. Dernière victoire 27 à 14 le 19 octobre face au Stade français à Armandie. Le stade Jean Dauger allait être le théâtre de l’affrontement à suspens entre le 11e et le 14e du championnat.

Au coude à coude après 40 minutes, Bayonnais et Agenais repartent au vestiaire sur le score de 13 à 13. Un premier acte équilibré qui promettait suspens et surprises en seconde période. Toujours en tête 22 à 16 à la 77e minute du match, les Bayonnais tremblent face à des Agenais qui enchaînent les temps de jeu dans le camp adverse. Pourtant, les hommes de Yannick Bru ont eu les occasions de faire le break bien avant. Des situations que Bayonne peut regretter puisqu’au final, Agen reste au contact avec seulement un essai transformé de retard. A la 78e minute, comme pendant l’autre affrontement qui a opposé Brive à Agen moins de 24h avant, les Agenais parviennent à franchir la ligne adverse. Une action débutée par les Bleu et Blanc avec un maul. Hugo Verdu éjecte le ballon sur l’extérieur, le surnombre est fait, Jamie-Jerry Taulagi n’a plus qu’à aplatir en terres bayonnaises. Un essai transformé par Léo Berdeu qui offre donc la victoire d’un petit point au club agenais. Un succès 23 à 22 chez un concurrent direct au maintien, de quoi se rassurer pour le SU Agen avant d’attaquer le prochain bloc de match dans deux semaines.

Par Marianne Calero

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés