Icon Sport

Le Racing 92 réussit sa répétition générale

Le Racing 92 réussit sa répétition générale

Le 24/03/2019 à 18:35Mis à jour Le 24/03/2019 à 18:55

TOP 14 - Menés à la mi-temps, les Franciliens ont pris le meilleur face à l'UBB (45-27) et décrochent même un succès bonifié. De quoi bien préparer le quart de finale de Champions Cup dimanche prochain, contre le Stade Toulousain. Un match que devrait louper Teddy Iribaren, qui a écopé d'un carton rouge pour un coup de poing.

À une semaine de son quart de finale de Champions Cup face au Stade Toulousain, le Racing 92 s'est régalé sur sa pelouse de la Paris La Défense Arena face à Bordeaux-Bègles. Après avoir été surpris en début de match par deux essais de Yann Lesgourgues (19e) et Nans Ducuing (24e), les Franciliens ont déroulé après la demi-heure de jeu. Six essais ont été inscrits par les "Ciel et Blanc", qui s'emparent du point de bonus offensif. Bernard Le Roux (9e), Donnacha Ryan (27e), Camille Chat (46e), Vasil Kakovin (56e), Boris Palu (66e) et Simon Zebo (73e) ont participé au festival offensif de leur équipe.

En toute fin de match, Semi Radradra a sauvé l'honneur de l'UBB, qui n'avait pas marqué le moindre point en seconde période jusque là. Grâce à ce succès, le Racing 92 grimpe à la 4e place. Mauvaise nouvelle en revanche pour le club des Hauts-de-Seine : Teddy Iribaren a écopé d'un carton rouge après un coup de poing sur Baptiste Serin. Le demi-de-mêlée manquera sans doute la prochaine échéance européenne de son équipe.

Top 14 - Teddy Iribaren (Racing 92) voit rouge après avoir mis un coup de poing à Baptiste Serin (Bordeaux)

Top 14 - Teddy Iribaren (Racing 92) voit rouge après avoir mis un coup de poing à Baptiste Serin (Bordeaux)Icon Sport

Tout va bien pour le Racing 92 ! Dans un match à fort enjeu pour les phases finales de Top 14 ce dimanche après-midi, mais à sept jours d'un rendez-vous tout aussi capital en Champions Cup face au Stade Toulousain, les Franciliens ont largement dominé Bordeaux-Bègles. Au terme d'une rencontre très ouverte, qui a été la théâtre de neuf essais comme souvent à La Paris La Défense Arena, les "Ciel et Blanc" ont fait craquer leur adversaires après la demi-heure de jeu. Excepté l'essai sur la sirène de Semi Radradra, Bordeaux-Bègles a encaissé un cinglant 38 à 0 après la 26e minute.

Cinq essais marqués par les avants !

Sans leur deux meilleurs marqueurs d'essais, Teddy Thomas (absent) et Virimi Vakatawa (sur le banc), le Racing 92 a surtout fait la différence par un jeu dans l'axe et à une passe. Preuve en est avec les cinq premiers marqueurs franciliens ce dimanche (Bernard Le Roux, Donnacha Ryan, Camille Chat, Vasil Kakovin et Boris Palu). Face à l'armada girondine, c'est grâce à la puissance physique de ses avants que la formation du duo Travers-Labit a trouvé les solutions.

Répétition générale réussie pour le Racing 92, qui avait pourtant laissé quelques hommes forts au repos et d'autres sur le banc des remplaçants. Au classement, les "Ciel et Blanc" remontent à la 4e place du Top 14 à égalité de points avec Lyon. Tous les voyants sont au vert donc, sauf un néanmoins. Puisqu'en toute fin de rencontre, Teddy Iribaren a craqué et a asséné un coup de poing à son vis-à-vis Baptiste Serin. En écopant d'un carton rouge, le demi-de-mêlée francilien et doublure de Maxime Machenaud devrait manquer le quart de finale de coupe d'Europe la semaine prochaine.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0