Icon Sport

Top 14 et D2 - Les 4 changements supplémentaires sur blessure validés

Les 4 changements supplémentaires sur blessure validés
Par AFP

Le 17/08/2018 à 14:23

TOP 14 ET PRO D2 - Les équipes françaises pourront dès la reprise effectuer 4 changements supplémentaires sur blessure, ont annoncé vendredi la Ligue nationale de rugby (LNR) et la Fédération française (FFR) après la validation in extremis jeudi par World Rugby de règles expérimentales visant à mieux protéger la santé des joueurs.

Dès vendredi soir et l'ouverture de la 1re journée de D2, chaque club aura, en plus des 8 remplacements habituels, la "possibilité de remplacer tout joueur blessé, quel que soit son poste, par un joueur déjà sorti pour raison tactique (dans la limite de 4 joueurs par équipe)", ont précisé la LNR et la FFR dans un communiqué commun.Auparavant, cette règle ne concernait que les joueurs de 1re ligne, aux postes très techniques, indispensables pour disputer une mêlée et plus exposés que la moyenne aux blessures.

Les arbitres pourront également adresser un carton bleu pour obliger un joueur présentant un "signe évident de commotion cérébrale" à sortir. Comme les saignements et les protocoles commotion, les cartons bleus ne seront pas comptabilisés dans les 12 remplacements. Les instances du rugby français attendaient depuis début juillet et l'annonce de ces mesures expérimentales, qui font suite aux 45 préconisations rendues fin mars par l'Observatoire médical du rugby pour améliorer la prévention et la prise en charge des blessures, leur validation par l'organe suprême du rugby.

" A permettre de mieux gérer pendant les matches les blessures et les risques de blessure"

Le passage de 8 à 12 remplacements vise, "outre la simplification des règles de remplacement en ne distinguant plus les joueurs de 1re ligne et les autres postes, à permettre de mieux gérer pendant les matches les blessures et les risques de blessure", expliquaient-elles alors. Le comité exécutif de World Rugby a finalement attendu le dernier moment pour donner son feu vert, dans un contexte assombri par la mort, une semaine plus tôt, du jeune joueur d'Aurillac Louis Fajfrowski après un contact, en plein match préparatoire, jugé régulier par tous les observateurs. L'autopsie réalisée lundi n'a pas permis de déterminer les causes de la mort brutale du trois-quarts centre. La réception d'Oyonnax par le club du Cantal a été décalée de vendredi à dimanche afin que tous ses coéquipiers puissent assister aux obsèques vendredi à Fabrègues (Hérault).

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0