Midi Olympique

Top 14 - L'UBB, c'est du sérieux

L'UBB, c'est du sérieux
Par Rugbyrama

Le 24/12/2018 à 13:13Mis à jour Le 24/12/2018 à 13:32

TOP 14 - En s'imposant à Castres (13-32), l'UBB a enchaîné une deuxième victoire à l'extérieur en championnat. Le collectif girondin commence à s'affirmer comme un candidat crédible à sa première qualification.

Parfois, trois matchs peuvent faire changer une équipe de dimension. Sur les dix premières journées de championnat, l'Union Bordeaux-Bègles faisait office d'agent double dans ce thriller du Top 14. Les joueurs girondins, invincibles à Chaban-Delmas (5 victoires, 1 nul) présentaient un visage totalement différent à l'extérieur, avec 2 points pris sur leurs 4 premiers déplacements et une valise bien remplie par le Stade Toulousain (40-0 lors de la 9e journée).

"On n’était pas trop loin jusque-là, mais il nous manquait à chaque fois le petit quelque chose, confiait le capitaine Jefferson Poirot. On avait un retard à l'allumage." Le déplacement chez la lanterne rouge perpignanaise, défaite 10 fois en autant de rencontres, est l'occasion pour les Bordelo-Béglais de ramener un premier succès hors de leur base. Malgré un début de match délicat, ils maîtrisent le promu et s'imposent 22 à 11 au Stade Aimé-Giral.

Top 14 - Semi Radradra et Mariano Galaraz (Bordeaux) fêtent la victoire contre Castres

Top 14 - Semi Radradra et Mariano Galaraz (Bordeaux) fêtent la victoire contre CastresIcon Sport

Si l'UBB ouvre son compteur de victoires à Perpignan, c'est un autre déplacement qui va fournir le déclic. Lors de la parenthèse européenne, les Girondins se déplacent à Sale après avoir encaissé un cinglant 24-50 au match aller. "On est parti avec une moyenne d'âge de 21 ans sur les lignes arrières, avec que des jeunes français, rappelait Baptiste Serin. Personne ne nous voyait nous imposer, sauf nous." Face à une équipe anglaise réduite à 14 en deuxième mi-temps les jeunes bordelais résistent jusqu'au bout, l'emportent 14-17 et passent un cap en vue de leur voyage à Castres.

Un cocktail détonnant

Au stade Pierre-Fabre, ils sont opposés à une équipe tarnaise très irrégulière à domicile. Capables de battre le Munster comme de s'incliner face aux agenais, les Castrais, 7e du classement, peinent à retrouver leur niveau de champion en ce début d'exercice. Face à leur futur manager Christophe Urios, les Girondins alignent une équipe très complète où les joueurs d'expériences comme Brock James (37 ans) ou Vadim Cobilas (35 ans), encadrent les jeunes prometteurs que sont Cameron Woki, Alexandre Roumat ou Romain Buros. C'est ce dernier qui, dès la 6e minute, lance le match en amenant l'essai de Jean-Baptiste Dubié par une magnifique percée. C'est encore lui qui, sur un petit côté incisif, met son équipe dans l'avancée pour le deuxième de Jefferson Poirot. Même réduits à 14, les Bordelais restent dans le match grâce une défense agressive presque jamais vue cette saison et une charnière Serin – James parfaite dans sa gestion du jeu. Ils réalisent donc l'exploit de s'imposer à Castres, pour la première fois de la jeune histoire de l'UBB.

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux) contre Castres

Top 14 - Semi Radradra (Bordeaux) contre CastresIcon Sport

Une histoire qui n'a pas encore vu finir le club dans le top 6. Néanmoins, en cette période de fêtes, les joueurs de Joe Worsley se sont offerts un Noël à la cinquième place du Top 14. En espérant un classement similaire en fin de saison ? Pas encore d'actualité pour Baptiste Serin. "Une grosse équipe enchaîne. Pour l'instant on est loin d'être une grosse équipe, alors à nous de produire dans la longueur." Pourtant, l'UBB présente une combinaison très intéressante entre expérience et jeunesse, entre puissance et vélocité, tout cela chapeauté par un capitaine international qui, à 26 ans, arrive à maturité. S'ils restent aussi souverains à domicile et qu'ils commencent à s'imposer hors de leur base, nul doute que les Bordelo-Béglais seront dans la discussion jusqu'au bout.

Baptiste Pery

Contenus sponsorisés