Icon Sport

Dupichot : "On va essayer de faire taire les stats"

Dupichot : "On va essayer de faire taire les stats"

Le 14/02/2020 à 17:42

TOP 14 - Désormais quatrième du TOP 14 après une série d’excellents résultats, le Racing 92 de Louis Dupichot doit encore confirmer à domicile face à Toulouse, sa bête noire ces dernières saisons.

Rugbyrama : Ressentez-vous une pression particulière avant de recevoir le champion de France ?

Louis Dupichot : C’est pour ce genre de match qu’on joue au rugby. On s’attend à un super match, avec deux belles équipes qui jouent au rugby. C’est important pour nous de continuer sur notre bonne série. On a redressé la barre à la maison après avoir perdu quelques matchs à domicile. Mais on n’a pas encore forcément le droit à l’erreur. On est vraiment concentré sur ça. Le Stade toulousain est dans le rétro (à 3 points nous). Il faut le garder derrière.

Cela fait cinq matchs d’affilée que vous ne parvenez pas à les battre. Comment l’expliquez-vous ?

L.D : Je ne connais pas les statistiques… je ne les regarde pas trop. C’est plus la vérité du terrain qui m’importe. Mais si on a perdu cinq matchs de suite contre eux, c’est qu’ils jouaient très bien et qu’on avait du mal à se sortir de leur schéma de jeu. Mais on ne regarde pas derrière nous. Toute série a une fin. On va essayer de faire taire les stats.

" On n’a pas à rougir de l’effectif du Stade toulousain"

Pensez-vous avoir perdu votre confiance avec cette mini trêve et le départ des internationaux ?

L.D : On a bien conscience que certains joueurs de notre effectif représentent un facteur X. Mais on a fait une belle performance à Castres sans nos internationaux. Il ne faut pas se cacher derrière ce petit problème. On a quand même un effectif assez important. On n’a pas à rougir de l’effectif du Stade toulousain. On peut gagner la Coupe d’Europe et le Championnat avec 40 joueurs et pas simplement 23. L’objectif est de tirer le groupe vers le haut avec un maximum de concurrence.

En quoi est-il compliqué de préparer une rencontre face à Toulouse ?

L.D : C’est une très belle équipe de rugby. Ils n’ont pas été champions en tapant des chandelles et en attendant de défendre. Ils sont très bons défensivement, offensivement avec de super joueurs derrière qui proposent pas mal de passes après contact avec de belles combinaisons. C’est une équipe compliquée à manier. Ça met toujours un peu plus de pression mais on ne se prend pas la tête avec les performances de nos adversaires.

" C’est une équipe compliquée à manier. Ça met toujours un peu plus de pression"

Diriez-vous que les deux équipes se ressemblent ?

L.D : Ce sont deux équipes qui aiment jouer au rugby, qui déplacent le ballon. Ça sera serré et j’en suis sûr une belle fête, un beau spectacle.

Quelle est la principale force du Racing 92 avant ce choc ?

L.D : Ce qui fait notre force depuis le début de la saison, c’est notre cohésion. Au début de l’année, on se faisait un peu taper dessus. On a réussi à garder notre confiance, à ne pas regarder tout ce que les gens disaient autour. On récolte un travail qui était sans réussite au départ. Mais j’ai l’impression que la réussite est désormais de notre côté.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés